L’histoire dessinée de la France

Vignette Collection Histoire de FranceAujourd’hui, le récit historique de notre pays est dépoussiéré par Histoire dessinée de la France. Prévue en 20 tomes (4 par an jusqu’en 2022), cette collection est fondée sur la rencontre d’un dessinateur et d’un historien ou un spécialiste de la période, à l’image des collections La petite bédéthèque des savoirs (Le conflit israélo-palestinien) ou Sociorama (Les nouvelles de la jungle de Calais).

Chaque album alterne des planches de bande dessinée avec des textes explicatifs qui mettent le focus sur les recherches historiques récentes, rédigés par l’historien.ne. Se voulant grand public, la cible reste néanmoins les adolescents et les adultes. L’écriture accessible et l’humour apporté par les pages des dessinateurs pourront aussi faire l’objet d’une entrée en matière pour les professeurs d’histoire-géographie.

Des origines à l’époque actuelle, en passant par les temps féodaux, la Renaissance, la Révolution Française ou la Grande Guerre, tous les temps historiques seront donc représentés.

Tome 1 : LA BALADE NATIONALE

Le premier volume de Histoire dessinée de la France a été confié à Sylvain Venayre, professeur à l’Université Grenoble Alpes, spécialisé en Histoire contemporaine, et Etienne Davodeau, dessinateur.
(Source : http://www.comixtrip.fr)

Sylvain Venayre, Etienne Davodeau, Histoire dessinée de la France
tome 1 : La balade nationale
La Découverte – La revue dessinée, 2017

Résumé de l’éditeur : Jeanne d’Arc, Molière, Marie Curie, l’historien Jules Michelet et le général républicain Alexandre Dumas dérobent sur l’île d’Yeu le cercueil du maréchal Pétain, embarquant son occupant dans une folle équipée à travers la France. Chemin faisant, ils croisent de nombreux habitants, un réfugié politique, le Soldat inconnu et, peut-être, Vercingétorix. Passant par Carnac, Calais, Paris, Reims, les bords du Rhin, Solutré, les Alpes, Marseille, Carcassonne, Lascaux et le plateau de Gergovie, leur voyage renouvelle le genre du tableau géographique. Il leur permet aussi de réfléchir au problème posé par les origines de la France. Car si les grottes ornées, la sédentarisation néolithique, la civilisation gauloise, les colonies grecques, la conquête romaine, le baptême de Clovis et bien d’autres faits historiques peuvent constituer des origines, ce n’est que par un coup de force idéologique. Brillant d’intelligence et d’humour, ce livre de bande dessinée est aussi une réflexion sur l’histoire et sur le rôle joué par les images dans la formation du récit national français.

Vignette La blade nationale