Photo

BARATTIN Debora Doctorant

Etudes italiennes

- debora.barattin@univ-grenoble-alpes.fr

Après avoir obtenu ma licence et mon M1 à l’Université de Padoue, j’ai décidé de poursuivre mes études de M2 dans le cadre du Master binational Lettres-Langues, spécialité Études françaises-Études italiennes (Padoue-Grenoble) avec un mémoire sur l’Histoire du livre et des bibliothèques intitulé Les éditions de Gabriele Giolito de’ Ferrari dans les bibliothèques privées grenobloises du XVIe siècle à la fondation de la bibliothèque publique de Grenoble (1772). Tout en poursuivant ma formation sur l’histoire sociale du livre à l’époque moderne, aujourd'hui, je suis doctorante contractuelle à l'Université de Grenoble Alpes avec un projet de thèse sur « La circulation et la présence du théâtre imprimé entre l’Italie, la France et l’Espagne au XVIIe siècle ». Vu l’envergure européenne de mon projet, ma thèse est codirigée par Mme Anne Cayuela (ILCEA4) et Mme Patrizia De Capitani (LUHCIE).

Thèmes de recherche

– Histoire du livre et de la lecture en Europe méditerranéenne au XVIIe siècle

– Circulation du livre de théâtre à l’époque moderne

– Histoire des bibliothèques privées en Europe méditerranéenne au XVIIe siècle

Titres et diplômes

Depuis 2013 : Doctorante contractuelle à l’Université Grenoble Alpes, UFR de Langues Étrangères

Thèse de doctorat en Études Romanes,  dirigée par Mme Anne Cayuela (ILCEA4 – Institut des Langues et Cultures d’Europe, Amérique, Afrique, Asie et Australie) et Mme Patrizia De Capitani-Bertrand (LUHCIE). Titre de la thèse:« La circulation et la présence du théâtre imprimé au XVIIe siècle en Espagne, en Italie et en France»

2013 : Master 2 Recherche binationale en Études Italiennes et Françaises, Université Stendhal (Grenoble 3)  et Université de Padoue

Titre du mémoire : « Les éditions de Gabriele Giolito de’ Ferrari dans les bibliothèques privées grenobloises du XVIe siècle à la fondation de la bibliothèque publique de Grenoble (1772) ». Sous la double direction de Mme Anna Bettoni (Université de Padoue) et Mme Patrizia De Capitani (Université Stendhal). Note : 19/20

2011 : Licence en Langues étrangères appliquées, Université de Padoue, Mention 105/110

Titre du mémoire « Pour une mise à jour de la bibliothèque de Philippe Desportes : le Specchio di Scienze (1583) de Orazio Rinaldi » sous la direction de Mme Anna Bettoni

2008 : Baccalauréat Lycée Langues et Littératures étrangères, Liceo classico a indirizzo linguistico ISISS Antonio Scarpa (Italie). Parcours Latin, Anglais, Français et Allemand

 

Bourses doctorales de mobilité internationale

– Boursière de l’École française de Rome (septembre 2015).

– Boursière de la Casa Velázquez (avril-mai 2015).

– Lauréate de la bourse « Aires culturelles » du Ministère des Affaires Étrangères. Séjour de recherche d’un mois à Madrid (mai-juin 2014).

 

Expériences professionnelles

Depuis 2013 : Membre du comité d’organisation du Séminaire Transversal Work in progress, séminaire animé par les doctorants et jeunes chercheurs du laboratoire LUHCIE (Université Grenoble Alpes)

Mars 2016 : Co-organisatrice de la journée d’étude « Domestiques et domesticités. Servir un maître de l’Antiquité à nos jours » organisée par les doctorants du LUHCIE en collaboration avec le laboratoire du LARHRA et l’ED LLSH, Université Grenoble Alpes

Janvier 2016 : Co-organisatrice de la journée d’étude « Alibis médiévaux » de l’Université Grenoble Alpes

Depuis 2015 : Collaboratrice du projet EDITEF, L’Édition italienne dans l’espace francophone à la première modernité, projet ANR-136-BSH3-0010-10, porté par le Centre d’Études Supérieurs de la Renaissance (CESR) de l’Université de Tours, par le Dipartimento dei Beni Culturali di Ravenna et par le Laboratoire Lettres, Arts du spectacle, Langues Romanes (LLSETI) de l’Université de Chambéry

Depuis 2015 : Membre rédactrice du blog FonteGaia, sur l’Italianisme à l’ère du numérique

2013-2015 : Allocataire monitrice Université Stendhal (Grenoble 3)

 

Activité scientifique

Colloques internationaux et journées d’étude

« La réception de la Poétique d’Aristote dans les préfaces de pièces de théâtre et dans les inventaires de bibliothèques privées au XVIIe siècle » Colloque International «Aristote dans l’Europe des XVIe et XVIIe siècles : Transmissions et ruptures », à Nancy, université de Lorraine, 5 – 7 novembre 2015

« Io so che l’intenzion lor fu onesta! »L’Inferno di Topolino ». Colloque International organisé par l’AATI (American Association of Teachers of Italian) à Sienne, Université per stranieri di Siena (Italie), 22-26 juin 2015

« Le théâtre imprimé dans les bibliothèques privées du XVIIe siècle : comment le dénicher », Séminaire Work in progress organisé par les doctorants du GERCI, à Grenoble, Université Stendhal, 3 octobre 2014

Table ronde autour du livre Méthamorphoses du Mythe. Réécritures anciennes et modernes des mythes antiques animée par Debora Barattin, Francesco Bonelli et Roberta Capone. Débat dans le cadre de l’atelier « Parcours critiques » et déroulé le 13 décembre 2013 dans le cadre du séminaire Work in progress, de l’université Stendhal

 

 

 

 

 

Publications

– « Le livre espagnol à Florence au XVIIe siècle : le cas de la bibliothèque de Léopold de Médicis », Revue ILCEA, n° 25, janvier 2016.

– « Les possesseurs de giolitine conservées à la Bibliothèque municipale de Grenoble » dans Editef Cesr, http://www.editef.univ-tours.fr/Marginalia/Grenoble_Barattin.pdf .

– « Pour une mise à jour de la bibliothèque de Philippe Desportes : lo Specchio di scienze (1583) d’Orazio Rinaldi » in Seminari di storia della lettura e della ricezione, tra Italie e Francia, nel Cinquecento, vol. 2, 2013, Cleup, Padova, p. 75-94.

 

En préparation :

« Entre auteur et lecteur : la réception du théâtre au XVIIe siècle dans l’Europe méditerranéenne », « Écrire pour la scène (XVe – XVIIIe s.) » dans  European drama and performance studies, à paraître en 2017 et 2018, (S. Chaouche, E. Doudet, O. Spina, dir.)

« L’héritage de la Poétique d’Aristote dans les préfaces de pièces de théâtre au XVIIe siècle » et  « Aristote dans l’Europe des XVIe et XVIIe siècles : Transmissions et ruptures » dans  Europe XVI-XVII, n° 24, à paraître en 2017.