avatar_femme1

BERTHOLET Marion Doctorant

Histoire moderne et médiévale

Professeur agrégée d'histoire, je suis actuellement détachée en université pour suivre des études doctorales sous la direction de M. Bertrand et de Mme Taddei.
J’interroge les rapports que les sociétés de l’époque moderne – spécialement françaises et italiennes – ont entretenues avec le passé, notamment le Moyen Âge italien. Mes travaux portent sur les représentations des temps historiques, la présence des traces du passé médiéval à l’époque moderne, et la manière dont un objet d’étude s’élabore, tant dans ses dimensions matérielles que dans ses aspects théoriques. A travers les thèmes de la construction d’un savoir, de la perception et de l’appropriation du passé, j’étudie les interactions et les représentations qui animent les relations entre Français et Italiens du XVIIIe siècle au XIXe siècle. Le dialogue entre les périodes historiques, qui est au cœur de mes travaux de recherches, m’a amenée à m’intéresser au Moyen Âge italien, et plus particulièrement aux temps des communes et de la Renaissance, tant dans leurs aspects politico-institutionnels que socio-culturels. Plus largement, ma formation m’a permis de développer un goût prononcé pour la culture et le passé italien toutes époques confondues.

A professor of history with an agrégation (the highest teaching qualification in France for secondary education), I am currently on assignment at the University to pursue doctoral studies under the supervision of Mr Bertrand and Ms Taddei.
I am examining the different ways societies of the modern era – French and Italian societies in particular – have related to the past, not least the Italian Middle Ages. My work focuses on the portrayals of historical periods, the presence of traces from the mediaeval past to the modern era, and the way in which an object of study takes shape – in terms of both its physical and theoretical aspects. Through the themes of the construction of a piece of knowledge, the perception and embracing of the past, I study the interactions and portrayals underpinning the relations between the French and Italians between the 18th and 19th centuries. The dialogue between historical periods, which forms the cornerstone of my research, has led me to look more closely at the Italian Middle Ages, and more particularly at the times of the communes and the Renaissance, both regarding their politico-institutional and sociocultural aspects. More generally, through my studies I have acquired a keen interest in the culture and history of Italy, spanning all eras.

Professore abilitato di storia, sono attualmente distaccata all’università per seguire un corso di dottorato sotto la direzione del Prof. Bertrand e della Prof.ssa Taddei.
Indago i rapporti che le società dell’epoca moderna – in particolare francesi e italiane – hanno intrattenuto con il passato, in particolare il Medio Evo italiano. I miei lavori vertono sulle rappresentazioni dei tempi storici, sulla presenza delle tracce del passato medievale nell’epoca moderna e sul modo in cui un oggetto di studio viene elaborato, sia nelle sue dimensioni materiali che nei suoi aspetti teorici. Attraverso i temi della costruzione del sapere, della percezione e dell’appropriazione del passato, indago le interazioni e le rappresentazioni che animano le relazioni tra francesi ed italiani dal XVIII al XIX secolo. Il dialogo tra i periodi storici, che costituisce il fulcro del mio lavoro di ricerca, mi ha spinto ad interessarmi al Medio Evo italiano e, più in particolare, al periodo dei comuni e del Rinascimento, sia negli aspetti politico-istituzionali che socio-culturali. Più in generale, la mia formazione mi ha permesso di sviluppare l’amore per la cultura ed il passato italiano di tutte le epoche.

Thèmes de recherche

Histoire culturelle, histoire des Lumières, histoire des idées et des représentations, histoire des savoirs, historiographie moderne, histoire de l’Italie moderne et médiévale, histoire du voyage, histoire des interactions culturelles franco-italiennes.

Titre de la thèse : Penser, étudier et s’approprier le Moyen Âge italien de la fin du XVIIe siècle au début du XIXe siècle en France et en Italie

Titres et diplômes

– Juillet 2017 : boursière de l’École française de Rome

– 2016 : Agrégation d’histoire

– 2015 : Obtention d’un contrat doctoral ministériel (classée 1ère à l’école doctorale des sciences de l’homme, du politique et du territoire, UPMF, Grenoble).

– 2015 : Admissible à l’Agrégation d’Histoire.

– 2014 : Capes Histoire Géographie (19e rang).

– 2013 : Master 2 recherche Histoire, mention Très Bien, Major de promotion spécialité Histoire des échanges culturels internationaux de l’Antiquité à nos jours, Université Pierre Mendès France, Grenoble 2.Rédaction d’un mémoire de recherche : Clio armée du poignard de Melpomène : guerres et violences du Moyen Âge italien (XIe-1494) chez les hommes de lettres francophones et italiens (XVIIIe-début XIXe siècle), mention Très Bien, note obtenue : 19/20, sous la direction de M. Gilles Bertrand.

– 2012 : Master 1 recherche Histoire, mention Très Bien, spécialité Histoire des échanges culturels internationaux de l’Antiquité à nos jours, Université Pierre Mendès France, Grenoble 2.
Rédaction d’un mémoire de recherche : Des fourmis, des aigles et des vautours : la vision du Moyen Âge italien (fin XIe-début XIVe) chez les hommes de lettres francophones et italiens (XVIIIe-début XIXe), mention Très Bien, note obtenue : 19/20, sous la direction de M. Gilles Bertrand.

– 2011 : Licence d’Histoire, mention Très Bien, Université Pierre Mendès France, Grenoble2..

 

 

Expériences professionnelles

– 2013-2014 : Stage professionnel au collège Henri Wallon de Saint Martin d’Hères.
Objectifs : observation et mise en situation professionnelle (réalisation de séances de cours pour une classe de quatrième)

– Septembre-Octobre 2013 : Mission d’expertise au sein de la bibliothèque du laboratoire de recherche du CRHIPA (Université Pierre Mendès France, Grenoble 2).
Objectif : « désherbage » dans le fonds d’histoire italienne.

– Juin-Juillet 2012 : Mission d’expertise au sein de la bibliothèque du laboratoire de recherche du CRHIPA (Université Pierre Mendès France, Grenoble 2).
Objectifs : remise à jour du fonds d’histoire italienne (médiévale, moderne et contemporaine). Rédaction d’une liste de suggestions d’achats d’ouvrages scientifiques.

– Eté 2011 : Mission au Conseil Général des Hautes Alpes auprès du service des ressources humaines.

– Printemps 2010 : Stage professionnel au lycée Dominique Villars de Gap.
Objectifs : observation et mise en situation professionnelle (réalisation de séances de cours pour une classe de seconde)

 

Communications

  • 9 novembre 2016 (Grenoble), intervention avec Mme Ilaria Taddei, « L’inoubliable première patrie : patriotisme urbain, patriotisme républicain » au colloque international et interdisciplinaire : La Seconde patrie, vivre et penser ailleurs.
  • 3 avril 2017 (Paris 8), « L’âge d’or de la Florence républicaine et sa chute : construction historiographique d’un mythe chez Sismondi », à la journée d’étude Âge d’or et décadence : une perception des sociétés du passé.

 

 

Activité pédagogique

Enseignements

  • 2016-2017 TD de licence en L1 : « L’Europe et le monde fin XVe-XVIIIe siècle »
  • 2016-2017 référent méthode en L1
  • 2016-2017 TD de licence L3 : « Italie communale (XIe-XIVe siècle) : pouvoirs, sociétés et cultures »
  • 2016-2017 Colles de Capes sur la question « Sciences, techniques, pouvoirs et sociétés du XVe siècle au XVIIIe siècle »
  • 2017-2018 TD de licence en L1 : « L’Europe et le monde fin XVe-XVIIIe siècle »
  • 2017-2018 référent méthode en L1
  • 2017-2018 TD de licence L3 : « Italie communale (XIe-XIVe siècle) : pouvoirs, sociétés et cultures »
  • 2017-2018 Colles de Capes sur la question « Sciences, techniques, pouvoirs et sociétés du XVe siècle au XVIIIe siècle »

Revue à comité de lecture répertoriée à l’AERES :

– « Violence anarchique ou violence libérale ? Le Moyen Âge italien au tournant des Lumières de Muratori et Voltaire à Sismondi», Dix-huitième Siècle, Paris, La Découverte, n°47, 2015, pp.475-500.

 

Actes de colloque avec comité scientifique :

  • à paraître « Écritures, mémoires et usages politiques d’une révolution manquée : la conjuration des Pazzi et la révolte des Florentins (1478) dans l’historiographie des Lumières à Sismondi », actes du colloque Formes et usages de  la mémoire des révoltes et des révolutions en Europe (Casa Velasquez, Madrid, décembre 2015), organisé par Manuel Herrero Sanchez, Stéphane Jettot et Alexandra Merle.
  • à paraître « L’âge d’or de la Florence républicaine et sa chute : construction historiographique d’un mythe chez Sismondi »,  Bibliothèque numérique de Paris 8.