Journées d'étude : Femmes brisées, destins tragiques

Grenoble - Domaine universitaire de St Martin d'Hères, le 08/04/2015

Sous ce titre volontairement sensationnaliste, la journée d’études se propose d’étudier le drame humain comme un objet historique à partir d’études de cas. La figure féminine a été privilégiée car elle a souvent été le sujet d’un type de récit ou de discours dont l’issue catastrophique poursuivait des fins d’exemplarité et d’avertissement. Les femmes qui sortaient de la norme, victimes ou bourreaux, suscitèrent une réprobation codifiée très révélatrice des  sociétés dans lesquelles elles vivaient. Leur chute fut par ailleurs un objet de fascination parfois esthétisé dans leurs représentations, et par un mouvement inverse, leur trépas rejaillit sur leur vie objet d’une écriture téléologique. Mais la tragédie vécue relève aussi d’une autre logique, celle des pions égarés et sacrifiés dans un jeu de pouvoir qui les dépasse. Ces deux axes, l’analyse de la représentation tragique des événements et le drame comme résultat d’une équation sociale, seront étudiés conjointement.

Flyer femmes brisees

Organisation : N. Mathieu, M.-Cl. Ferriès

Femmes brisees