photo-antonietti

ANTONIETTI Laura Doctorant

Études italiennes

- lau.antonietti@gmail.com

Après avoir obtenu son Master Recherche en Lettres modernes à l’Università degli Studi di Milano, Laura Antonietti a effectué un Master professionnel en Humanités numériques à l’Università degli Studi di Siena. Elle est arrivée à Grenoble en qualité de stagiaire dans le cadre du Projet Fonte Gaia, où elle a pu perfectionner la maîtrise de l’encodage et de l’édition numérique. Depuis octobre 2016, elle est doctorante contractuelle en Études italiennes à l’Université Grenoble Alpes, en cotutelle avec l’Università degli Studi di Milano.

L’objectif de sa thèse, intitulée "La lecture éditoriale chez Einaudi : le cas de Natalia Ginzburg (1945-1959)", est d'étudier l'activité de lecture éditoriale de Natalia Ginzburg chez Einaudi (1945-1959), en analysant de quelle manière elle a contribué à l'élaboration des projets, aux processus décisionnels, à la construction de l'identité et du catalogue de la maison d'édition et, plus généralement, à la définition de la culture littéraire de son époque. De manière plus spécifique, le projet vise à analyser les rapports de lecture rédigés pour les collections d'œuvres narratives d'Einaudi, en réalisant aussi une édition numérique : par le biais de ces rapports les lecteurs éditoriaux sélectionnaient les livres à publier et, par conséquent, ils proposaient des modèles qui doivent être interprétés en fonction d'un horizon historique et culturel spécifique.

Thèmes de recherche

  • Littérature italienne moderne et contemporaine
  • Culture éditoriale et histoire de l’édition
  • Archives d’écrivains et d’éditeurs
  • Humanités numériques, en particulier l’encodage du texte et l’édition numérique savante

Titres et diplômes

Depuis oct. 2016 : Doctorante contractuelle en « Études italiennes », Université Grenoble Alpes. Thèse en cotutelle avec l’Università degli Studi di Milano (doctorat en « Scienze del patrimonio letterario, artistico e ambientale »).

  • Thèse La lecture éditoriale chez Einaudi : le cas de Natalia Ginzburg (1945-1959), sous la direction du Professeure Elena Pierazzo (Université Grenoble Alpes) et du Professeur Alberto Cadioli (Università degli Studi di Milano).
  • Bourses obtenues : bourse de mobilité internationale de l’école doctorale LLSH (Université Grenoble Alpes) et aide à la mobilité pour thèses en cotutelle (Université franco-italienne / Programme Vinci).

 

2016 : Master professionnel « Informatica del testo – edizione elettronica » (Humanités numériques), Università degli Studi di Siena

Résultats : obtention de la bourse d’étude de l’élève le plus méritant (mention : 107/110)

2014 : Master recherche « Lettere Moderne » (Lettres modernes), Università degli Studi di Milano

Mémoire : Una mostra virtuale per il Centro Apice : dieci anni di storia, sous la direction de M. Francesco Tissoni et Mme Roberta Cesana (mention : 110/110 avec félicitations du jury à l’unanimité). Réalisation d’une exposition virtuelle dédiée au dixième anniversaire du Centro Apice, qui conserve de précieuses collections d’art, de littérature et de culture éditoriale : recherche dans les archives et analyse des matériaux, afin de créer des parcours thématiques pour la valorisation du patrimoine du Centro. Le projet est disponible à l’adresse: http://users.unimi.it/apice/mostre/decennale/

2012 : Licence « Lettere » (Lettres), Università degli Studi di Milano

Mémoire : La funzione della cornice in due opere italiane degli anni Settanta : La Storia di Elsa Morante e Le città invisibili di Italo Calvino, sous la direction de Mme Laura Neri (mention : 110/110 avec félicitations du jury à l’unanimité)

Analyse du rôle du paratexte dans deux romans italiens des années soixante-dix : La Storia d’Elsa Morante et Le città invisibili d’Italo Calvino

2008 : Baccalauréat littérature, option langues classiques, Liceo Classico Ernesto Cairoli de Varese (mention : 100/100)

 

Expériences professionnelles

Depuis sept. 2017 : Mission d’enseignement dans le cadre du contrat doctoral à l’Université Grenoble Alpes

Juin 2017 : Enseignant de cours « HTML et CSS », Université Grenoble Alpes. Enseignement dans le cadre d’EDEEN (école d’été éditions numériques), organisé par l’Université Grenoble Alpes en collaboration avec la Maison des Sciences de l’Homme-Alpes et avec la sponsorisation de l’ITN DiXiT.

Depuis jan. 2017 : Enseignant invité, Università Cattolica del Sacro Cuore di Milano (cours « Histoire de l’édition contemporaine » – Professeure responsable : Roberta Cesana) et Università degli Studi di Milano (cours « Bibliographie » – Professeure responsable : Roberta Cesana).

2015 – 2016 : Enseignant de web design, Business School – Il Sole 24 Ore (Milano). Enseignement du web design (principes, langages, logiciels) dans le cadre de cours spécialisés

2016 : Chargée de cours « Humanités numériques et web design », Università degli Studi di Milano. Enseignement du web design culturel et encodage de texte littéraire auprès de la Faculté de « Studi umanistici »

2015-2016 : Stagiaire dans le cadre du Projet Fonte Gaia, Université Grenoble Alpes

  • Analyse (codicologique, de la structure et du contenu) et encodage en XML TEI du manuscrit des lettres de Giacomo Passano, conservé auprès de la Bibliothèque universitaire Droit-Lettres
  • Production des e-books pour la Bibliothèque numérique de Fonte Gaia : correction OCR, mise en forme (HTML et CSS) et rédaction des guidelines en italien et en français

2014-2015 : Collaboratrice auprès du Centro Apice, Università degli Studi di Milano

  • Recherche, diffusion et promotion du patrimoine culturel
  • Création du nouveau site Web (http://users.unimi.it/apice/)
  • Création d’une exposition virtuelle dédiée aux archives de l’écrivain italien Mario Soldati


2013 : Stagiaire auprès du Centro Apice
, Università degli Studi di Milano

  • Refonte et valorisation des descriptions des collections
  • Réorganisation de la structure et du contenu du site web

 

Activité scientifique

Thèse

Depuis oct. 2016, La lecture éditoriale chez Einaudi : le cas de Natalia Ginzburg (1945-1959) sous la direction du Professeure Elena Pierazzo (Université Grenoble Alpes) et du Professeur Alberto Cadioli (Università degli Studi di Milano).

L’objectif du projet est d’étudier l’activité de lecture éditoriale de Natalia Ginzburg chez Einaudi (1945-1959), en analysant de quelle manière elle a contribué à l’élaboration des projets, aux processus décisionnels, à la construction de l’identité et du catalogue de la maison d’édition et, plus généralement, à la définition de la culture littéraire de son époque. De manière plus spécifique, le projet vise à analyser les rapports de lecture rédigés pour les collections d’œuvres narratives d’Einaudi, en réalisant aussi une édition numérique : par le biais de ces rapports les lecteurs éditoriaux sélectionnaient les livres à publier et, par conséquent, ils proposaient des modèles qui doivent être interprétés en fonction d’un horizon historique et culturel spécifique.

Organisation d’initiatives Scientifiques

Membre du comité d’organisation du séminaire « Work in progress » du laboratoire LUHCIE de l’Université Grenoble Alpes. Ce séminaire est organisé par les doctorants et jeunes chercheurs du LUHCIE et propose deux journées d’étude par an sur des thématiques interdisciplinaires.

9 février 2018, Avant le livre : conception, production, édition

6 avril 2018, Après le livre : réception, possession, conservation

1 février 2019, Femmes entre littérature et autres pratiques intellectuelles

8 avril 2019, Femmes entre littérature et arts visuels

Projets

Collaboratrice du projet Fonte Gaia, sur l’italianisme à l’ère du numérique (partenaires du projet : Université Grenoble Alpes, Université Paris III – Sorbonne Nouvelle, Université de Padoue, Université de Bologne et Université La Sapienza de Rome).

 

Direction d’ouvrage

Co-direction (avec Mara Capraro, Erika Padova et Marie Thirion) du numéro 31 de la revue « Cahiers d’études italiennes ». Ce numéro sera consacré à des figures féminines qui ont mêlé la littérature à d’autres activités comme l’édition, le journalisme, la politique ou les arts visuels.

Articles

2018 : Il lavoro editoriale di Mario Alicata : alle origini della narrativa contemporanea nelle collane di Einaudi, in «Bibliologia», n. 12, 2018.

À paraître : « Una lettrice formidabile » : Natalia Ginzburg e la casa editrice Einaudi, in « Cahiers d’études italiennes », n. 31, 2020.

Communications

– 18 mai 2020, « Da farsi, da farsi, da farsi » : Natalia Ginzburg lettrice editoriale, Séminaire « L’altra metà dell’editoria. Le professioniste del libro e della lettura nel Novecento », Università degli Studi di Milano.

– 10 Juill. 2019, Modelling the editorial reading process: the case of Giulio Einaudi Editore, Digital Humanites Conference 2019, Utrecht (Pays Bas).

– 23 Jan. 2019, Analizzare, modellizzare e codificare i pareri di lettura editoriali, 8th AIUCD Conference 2019 « Pedagogy, teaching, and research in the age of Digital Humanities », Università degli Studi di Udine (Italie).

– 9 févr. 2018, Le processus de lecture éditoriale chez Einaudi : le cas de Natalia Ginzburg, séminaire « Avant le livre : conception, production, édition », Université Grenoble Alpes.

– 22 Juin 2017, Lire des romans dans une maison d’édition : la modélisation des rapports de lecture chez Einaudi, Congrès annuel de la SIES – Journée Jeunes Chercheurs, «Lettres, idées, histoires : l’Italie laboratoire de la modernité », Université Lumière – Lyon 2.

Voir son profil sur Academia.edu