Elise Leclerc

LECLERC Élise Maître de conférences

MCF, Études italiennes

- elise.leclerc@univ-grenoble-alpes.fr

Thèmes de recherche

  • Histoire de la pensée politique italienne (xive-xvie)
  • Littérature et civilisation italienne du Moyen Âge et de la Renaissance
  • Corpus, édition et Humanités numériques
  • Traduction de textes florentins des xive-xve siècles

Titres et diplômes

2009 – 2013  Thèse de Doctorat en Études italiennes à l’ENS de Lyon (École doctorale 487, Laboratoire Triangle UMR 5206)

                   « Affaires de familles et affaires de la cité. La transmission d’une pensée politique dans les livres de famille florentins (xive-xve siècles) ». Thèse soutenue le 23 novembre 2013 sous la direction de  Jean-Claude Zancarini (ENS de Lyon). Mention Très Honorable avec les félicitations du jury. 

2008 – 2009    Master 2 Histoire de la pensée politique (ENS-LSH, mention Très Bien). Mémoire : « La transmission de la pensée politique dans les écrits familiaux des citoyens Florentins (1375-1393),  (dir. J-C. Zancarini).

2006 – 2007    Préparation à l’Agrégation d’Italien (admise, rang 1).

2004 – 2006    Master 1 et 2 LLCE Italien Recherche (Université Lyon III, mention Bien). Mémoire : I colori nel Decameron : funzioni e significato (dir. M. Feuillet).

2004 – 2005    Licence LLCE Chinois (Université Lyon III,  mention Très Bien).

2003 – 2004    Licence LLCE Italien (Erasmus Univ. Lyon III/Univ. de Bologne, ment. B).

2001 – 2003    Double DEUG LLCE Italien-Chinois (Université Lyon III, ment. B et TB).

 

 

Expériences professionnelles

COMMUNICATIONS SCIENTIFIQUES NON PUBLIÉES

Colloques internationaux

  • « Sistema e funzioni dei colori nel Decameron», session Boccaccio dopo 7 secoli, American Association for Italian Studies Annual Conference 2014.

–  Universität Zürich, 24-25/05/2014.

  • « Only status matters: the role of historical and political notes in the Florentine family books (14th-15th centuries) », session Political Power Groups in the Late Medieval and Early Modern City, European Social Science History Conference 2016 (ESSHC).

– Valencia, 30/03-2/04/2016.

  • « Il comune e lo stato nei libri di famiglia fiorentini (xiv-xv) », session Il linguaggio politico nell’Italia premoderna, AATI International Conference 2016.

– Napoli, 22-27/06/2016.

 

Journées d’étude, séminaires et ateliers

  • (avec S. Saïdi), « Élaborer la version numérique d’une édition analytique de l’exorde de la Storia d’Italia de Francesco Guicciardini », Journée « Philologie numérique et méthodes informatiques d’analyse de texte », Chantier Transversal Humanités numériques (Triangle, UMR 5206) – ENS de Lyon, 20/03/2017.
  • «  Io promissi nello scritto innanzi…: présentation de la traduction de la 8e section des Ricordi de Giovanni di Pagolo Morelli », Atelier Morelli – séance 4, Université Stendhal Grenoble 3, 04/07/2016.
  • « Le note storico-politiche nei libri di famiglia fiorentini (xiv-xv): un affare di gusto, o di stato? », Séminaire du GERCI – Université Grenoble Alpes, 22/03/2016.
  • « Atelier Morelli : notes sur une expérience (en cours) du traduire ensemble », Rencontres édition-traduction (P. Mougeolle et P.-C. Buffaria dir.) – Université de Lorraine, 19/10/2015 [actes à paraître aux éditions Chemins de Tr@verse en 2017].
  • « Traduire ensemble : présentation des outils collaboratifs de l’atelier », Atelier Morelli – séance 1, Université Stendhal Grenoble 3, 30/01/2015.
  • « Dire la cité dans les livres de famille florentins (xive-xve) », Atelier doctoral « Histoire et informatique : textométrie des sources médiévales » (J.-Ph. Genet, F. Stella coord.) – École française de Rome, 2-6/06/2014.
  • « Dans l’officine de Francesco Guicciardini : vers une nouvelle édition critique de la Storia d’Italia», Journée « La philologie à l’heure des humanités numériques » du séminaire Work in Progress (doctorants et jeunes chercheurs du GERCI dir.) – Université Stendhal Grenoble 3, 21/02/2014.
  • « Les familles et la cité : vie et mort du guelfisme (Florence, XIVe-XVe) », Séminaire d’Études italiennes (P. Girard et R. Descendre dir.) – Université Lyon III, 23/01/2014.

[http://cle.ens-lyon.fr/italien/les-familles-et-la-cite-769-vie-et-mort-du-guelfisme-br-florence-xive-xve-sie-768-cle–222496.kjsp?RH=CDL_ITA0100200].

  • Intervenante à la Journée inaugurale « Être héritier, la transmission dans le contexte familial », Laboratoire Junior Interférences. Jeunesse et transmission – IFÉ Lyon, 12/12/2013.
  • « Des hommes et des textes en réseau : profils des membres du Popolo florentin à travers leurs livres de famille (xive-xve) », Journée d’étude « Réseaux intellectuels historiques » organisée par MutEC (Mutualisation pour les Éditions critiques et les Corpus) – ENS de Lyon, 9/11/2012.
  • « La langue des livres de famille florentins (xive-xve) : modèles d’écriture », Journée des Doctorants italianistes « La Question de la langue italienne XIVe-XX» – Université Paris 8, 10/06/2011.
  • « La langue politique des livres de famille florentins : la question de la transmission » Séminaire d’Études romanes (J.-L. Fournel, F. Crémoux dir.) – Université Paris 8, 12/05/2011.
  • « les Livres de famille florentins comme sources et comme corpus : enjeux et problématiques », Journée doctorale d’études italiennes « Sources et constitution du corpus » – ENS Lyon, 28/05/2010.

 

Activité scientifique

 Projets en cours

  • Révision de la thèse (acceptée pour publication aux éditions Droz).
  • Co-porteuse du projet Atelier Morelli : traduction française et étude des Ricordi de Giovanni di P. Morelli (avec C. Terreaux-Scotto et S. Stolf, Université Grenoble Alpes).
  • Membre de l’atelier de traduction du Trecentonovelle de Franco Sacchetti (avec L. Baggioni, I. Cotensin, F. La Brasca, P. Nicou, C. Terreaux-Scotto, en collab. avec M. Zaccarello, sous la coord. de S. Trousselard, Université Lumière Lyon 2).
  • Membre junior de l’équipe internationale travaillant sur l’édition analytique de la Storia d’Italia de Francesco Guicciardini (coord. P. Moreno, Université de Liège)
  • travail sur le volet numérique de l’édition, en collaboration avec S. Saidi (Triangle UMR 5206, ENS Lyon) [http://triangle.ens-lyon.fr/spip.php?article5109].

 

ORGANISATION ET VALORISATION DE LA RECHERCHE

2016-2017      Membre du comité scientifique du colloque international La néologie lexicale à travers les âges (Université Lyon III, 8-10 juin 2017).

depuis 2015   Membre de la rédaction de FonteGaiaBlog [http://fontegaia.hypotheses.org].

depuis 2014    Co-porteuse (avec C. Terreaux-Scotto et S. Stolf) du projet : Atelier Morelli – traduction française et étude des Ricordi de Giovanni di P. Morelli – Université Grenoble Alpes (LUHCIE).

Administratrice de la liste de diffusion, de l’espace collaboratif et du wiki du projet (plate-forme Renater), ainsi que du carnet de recherche du projet [http://morelli.hypotheses.org].

2013-2016      Membre du comité d’organisation du séminaire transversal Work in Progress animé par les doctorants et jeunes chercheurs du laboratoire GERCI – désormais LUHCIE (Université Grenoble Alpes).

Activités de l’année universitaire (cycle Autobiographisme et représentation de soi) :

28 mai 2010   Co-organisatrice de la journée doctorale d’études italiennes « Sources et constitution du corpus » (ENS Lyon, ED 487, laboratoire Triangle, Université Franco-italienne, Université Paris 8). [http://calenda.org/201113]

 

BOURSES DE RECHERCHE

2014  juin       Bourse de l’École française de Rome pour participer à l’Atelier doctoral : Histoire et informatique : textométrie des sources historiques (coord. par Jean-Philippe Genet et Francesco Stella).

2012  sept.      Boursière de l’École française de Rome (travail d’archives à Florence).

2011  mars      Boursière de l’École française de Rome (travail d’archives à Florence).

 

 

 

 

 

 

Ouvrages (collaboration à l’édition)
  1. Les Livres de la famille d’Alberti. Sources, sens et influence, sous la dir. de M. Paoli, avec la collab. d’É. Leclerc et S. Dutheillet de Lamothe (Actes du colloque international d’Amiens, 11-13 novembre 2009), Paris, Classiques Garnier, 2013, 478 p.

 Recensions : Massimo Danzi, Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, LXXV (2013), p. 595-600.

 Enrico Mattioda, Laboratoire italien, 14 (2014), p. 166-169 et http://laboratoireitalien.revues.org/784

 

Articles dans des revues à comité de lecture
  1. (avec Laurent Baggioni), « Après les ciompi: regards florentins sur le tumulte et construction politique de l’après-crise », Astérion. Philosophie, histoire des idées, pensée politique [en ligne], 15 (2016), URL : http://asterion.revues.org/2793.
  1. (avec Elena Pierazzo), « L’edizione scientifica al tempo dell’editoria digitale », Ecdotica, 12 (2015), p. 180-193.
  1. « Des Miroirs pour les pères ? Notes sur les vices et les vertus dans les livres de famille florentins (XIVe-XVe) », e-Spania [en ligne], 22 (2015), http://e-spania.revues.org/24949.
  1. « Le spectre de l’Orient dans les livres de famille florentins (1300-1480) », Cahiers d’études italiennes (Filigrana), 21 (2015), p. 87-103.

Recension du numéro : Anouk Canet, « Alexandra Stazzone et Georges Sidéris (dir), « L’Italie et l’Orient : échanges, enjeux, regards croisés », Cahiers d’études italiennes, n° 21, 2015 », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2016, <http://lectures.revues.org/20123>.

 

Contributions à des ouvrages collectifs
  1. Quand la cité s’invite dans l’écriture privée: le Libro di ricordanze
 di cose di chomune de messer Michele di Vanni di Michele Castellani
, in Nature et définition de la source, Maulu (dir.), Lyon, Chemin de Tr@verses, 2016, p. 163-184.
  1. Protagonistes puis spectateurs du pouvoir : les Benvenuti de’ Nobili, figures d’une cité en mutation (1380-1440) in Langages, politique, Avec Jean-Claude Zancarini, R. Descendre, J.-L. Fournel (dir.), Lyon, ENS Éditions, 2015, p. 31-45.
  1. La tradition florentine des “Livres de famille” et le De Familia de L.B. Alberti, in Les Livres de la famille d’Alberti. Sources, sens et influence, sous la dir. de M. Paoli, avec la collab. d’É. Leclerc et S. Dutheillet de Lamothe (Actes du colloque international d’Amiens, 11-13 novembre 2009), Paris, Classiques Garnier, 2013, p. 283-324.

 

Comptes rendus
  1. Terreaux-Scotto, Cécile, Les âges de la vie dans la pensée politique florentine (Genève, Droz, 2015), in Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, 78/2 (2016), p. 424-428.
  1. Crabb, Ann, The Merchant of Prato’s Wife : Margherita Datini and Her World 1360-1423 (Ann Arbor, University of Michigan Press, 2015), in Femmes, Genre, Histoire [En ligne], 42 (2015), p. 303 et http://clio.revues.org/12674.
  1. McLean, Paul D., The Art of the Network. Strategic interaction and patronage in Renaissance Florence (Durham-London, Duke Univ. Press, 2007), in Laboratoire italien, 11 (2011), p. 327-329 et http://laboratoireitalien.revues.org/601.
  1. Klapisch-Zuber, Christiane, Retour à la cité. Les magnats de Florence, 1340-1440 (Paris, EHESS, 2006), in Clio, 32 (2010), http://clio.revues.org/9961.

 

Traductions (scientifiques)
  1. Cassani, Alberto Giorgio, «La cité est une très grande maison et la maison une petite cité. » Intersections entre le De familia et le De re aedificatoria, in Les Livres de la famille d’Alberti. Sources, sens et influence, sous la dir. de M. Paoli, avec la collab. d’É. Leclerc et S. Dutheillet de Lamothe (Actes du colloque international d’Amiens, 11-13 novembre 2009), Paris, Classiques Garnier, 2013, p. 325-351.
  1. Anselmi, Gian Mario, Leon Battista Alberti. Un modèle philosophique d’anthropologie politique et d’éthique économique, in Les Livres de la famille d’Alberti. Sources, sens et influence, sous la dir. de M. Paoli, avec la collab. d’É. Leclerc et S. Dutheillet de Lamothe (Actes du colloque international d’Amiens, 11-13 novembre 2009), Paris, Classiques Garnier, 2013, p. 417-439.