Joëlle Rochas

Conservatrice en chef de bibliothèque à l’Université Grenoble Alpes, Joëlle Rochas a rejoint en 2019 la Direction des services d’appui à la Recherche, après avoir été Directrice des BU Professorat Éducation Isère, Drôme-Ardèche, Savoie, Haute-Savoie.

Dernières étapes de son CV concernant le monde des bibliothèques :

  • 2021 – « Université et Muséum de Grenoble : une histoire mouvementée ». Histoire de savoir(s). L’Université Grenoble Alpes (1339-2021), avec Armand Fayard, docteur en biologie, ancien directeur du Muséum de Grenoble, Université Grenoble Alpes; Département de l’Isère, Grenoble, 23 juin 2021.
  • 2021 – « Collections labellisées Education Université Grenoble Alpes : bilan et perspectives ». Journées d’étude du réseau national des bibliothèques d’INSPE, INSPE de l’Académie de Paris, Sorbonne Université, Paris, 21 juin 2021.
  • 2020  – « Collections monastiques Royaume de France – ancien Palatinat – Electorat de Bavière – XVIIIe siècle », in Collections monastiques : typologie, localisation, mise en réseau, atelier de recherche, LMU (Ludwig-Maximilians-Universität München) ; Bayerisch-französisches Hochschulzentrum (Centre de coopération universitaire franco-bavarois) ; Université de Lille, 24 novembre 2020.
  • 2019 – Congrès ADBU (Association française des directeurs et personnels des bibliothèques universitaires et de la documentation) : l’Intelligence artificielle, Bordeaux, 17-19 septembre 2019.
  • 2018 – Obtention de la labellisation ColleX (collections d’excellence) par le Ministère pour les Fonds patrimoniaux des anciennes bibliothèques d’Ecoles Normales de l’Académie de Grenoble : Isère, Drôme-Ardèche, Savoie, Haute-Savoie pour 2018-2022
  • 2017 – Formation Erasmus+ à la Ludwig-Maximilians-Universität München (Allemagne) : Etude comparée de la place de la bibliothèque au sein d’une université de rang mondial, de l’irrigation de la politique documentaire sur l’ensemble du territoire de l’université, du rôle scientifique des conservateurs dans la communauté universitaire.
  • 2016 – Séminaire LIBER Architecture – Freiburg im Breisgau.

 

Docteure en Histoire, elle est spécialisée en Histoire des Sciences. Ses travaux portent sur l’évolution des institutions scientifiques du 16e au 18e siècle, et plus particulièrement sur les cabinets de curiosités en Europe (voir sa thèse sur les origines scientifiques du Muséum d’histoire naturelle de Grenoble déposée sur la bibliothèque numérique de l’ENSSIB).

Membre associé du laboratoire CNRS LARHRA (laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes – Universités Lyon II, Lyon III, Université Grenoble Alpes et Ecole normale supérieure de Lyon), du laboratoire CNRS EDYTEM (Environnements Dynamiques et Territoires de la Montagne – Université Savoie Mont-Blanc) et du laboratoire LUHCIE (Laboratoire universitaire histoire cultures Italie Europe – UGA), elle participe également à la diffusion du savoir universitaire par des actions de médiation culturelle et scientifique (voir CV HAL).

Consulter la liste de ses publications