photo Maéva Comas

COMAS Maéva Doctorant

Histoire ancienne

Passionnée d’Épigraphie latine et d’Histoire antique romaine, mon attention porte sur les sociétés provinciales occidentales de la fin de la République jusqu’au IIIe siècle de notre ère. Je m’attache particulièrement aux thématiques suivantes : la familia au sens large du terme et les relations entre les individus, l’identité des personnes (notamment celles considérées comme les plus humbles voire marginalisées), l’identité des voyageurs et des migrants ainsi que les échanges culturels et religieux.
Après avoir obtenu un Master recherche « Histoire, Archéologie et Sciences de l’Antiquité » à l’Université Grenoble Alpes (UGA) avec la mention Très Bien, j’ai eu l’opportunité d’entamer des études doctorales sous la direction de Nicolas Mathieu et d’Alicia Ruiz Gutiérrez dans le cadre d’un partenariat franco-espagnol entre l’UGA et la Universidad de Cantabria (UC). Financée par le Ministerio de Ciencia, Innovación y Universidades du gouvernement d’Espagne, mon sujet de thèse a trait à la mobilité des personnes dans l’Occident de l’Empire romain et plus précisément à l’analyse de l’identité des migrants et des voyageurs de Gaule et d’Hispanie d’après les sources épigraphiques.

Titres et diplômes

2019-2023 : Thèse Doctorale en Science de l’Antiquité, régime de cotutelle internationale entre l’Universidad de Cantabria (UC, Espagne) et l’Université Grenoble Alpes (UGA, France). Financement : Contrat FPI par le Ministère des Sciences et de l’Innovation du Gouvernement d’Espagne.

Titre : Représentation épigraphique des migrants et des voyageurs dans les provinces de Gaule Narbonnaise, d’Aquitaine et d’Hispanie Citérieure, sous la direction d’Alicia Ruiz Gutiérrez (UC) et Nicolas Mathieu (UGA).

2016-2018 : Master recherche : Histoire, Archéologie et Sciences de l’Antiquité sous la direction de Nicolas Mathieu, Grenoble UGA (mention Très Bien)

  • Mémoire de M2 : « La dévotion et la position sociale des esclaves et des affranchis dans les cités de Gaule Narbonnaise méridionale d’après les inscriptions épigraphiques » (18/20)
  • Mémoire de M1 : « Recherches sur les dévotions des affranchis (et des esclaves) en Gaule Aquitaine d’après les inscriptions épigraphiques » (17/20)

2015 :          Licence d’histoire, Grenoble UGA (mention Bien)

  • Mini-mémoire : « Les elogia d’Auguste » (18/20)

2011 :          DEUG de Droit, Grenoble UPMF. 120 crédits ECTS.

 

Expériences professionnelles

Membre du groupe de recherche « Arqueología e Historia del Imperio Romano (AHIR) de la Universidad de Cantabria (UC) »

Membre du « Laboratoire Universitaire Histoire Cultures Italie Europe (LUHCIE) de l’Université Grenoble Alpes (UGA) »

› 2019-2022 : Membre du projet de recherche : « Un imperio en movimiento. Web-SIG (Sistema de Información Geográfica) epigráfica y análisis histórico de la circulación de personas en el Occidente romano ». (HAR2017-84711-P)
Création et alimentation de la base de données MIGRA (Mapping Inscriptions revealing Geographic Mobility in Roman Antiquity).

› 2020 : Membre du projet de recherche : « Paisaje histórico de Campoo Los Valles 2020 ».
Participation aux fouilles archéologiques de la cité romaine de Iuliobriga (Retortillo, Campoo de Enmedio, Cantabria).

› 2020 : Membre du projet de recherche : « Prospección geomagnética en el alto de Rodilla (Burgos) ».
Participation aux travaux de terrain.

 

Activité scientifique


Communication

› 2021 : III Jornada Internacional de Investigación en Ciencias de la Antigüedad (UC, Santander).
Organisatrice et oratrice : « La movilidad laboral en Narbonenses según las fuentes epigráficas : aspectos metodológicos ».

 

Bourses et allocations de recherche

› 2021 : Boursière à l’École Française de Rome (novembre).


Chapitre de monographies

› 2021 : « Mobilité professionnelle en Narbonnaise sous le Haut-Empire », dans Alicia Ruiz-Gutiérrez, Ángeles Alonso-Alonso, Carolina Cortès-Bárcena (eds), Roma y el orbis terrarum. De la movilidad geográfica a la globalización.