Elisa Santalena

SANTALENA Elisa Maître de conférences

MCF, Etudes italiennes

- elisa.santalena@univ-grenoble-alpes.fr

Thèmes de recherche

 

  • La question carcérale italienne et européenne
  • Violence politique et lutte armée
  • Avocats militants
  • Procès politiques
  • Mouvements extra-parlementaires

Titres et diplômes

TITRES

Sept. 2017 : Maître de Conférences à l’UFR de Langues (Université Grenoble Alpes) sur le poste Culture italienne des XXe et XXIe siècles (langue et civilisation)

  • Membre titulaire du laboratoire LUHCIE (Laboratoire Universitaire Histoire Cultures Italie Europe)
  • Membre associée du laboratoire CRIX (Centre de recherches italiennes de l’Université Paris Nanterre)

Sept. 2003 – 2017 : PRCE à l’UFR de Langues (UGA)

DIPLÔMES

2014 : Doctorat en Études italiennes à l’Université Stendhal-Grenoble 3 au sein de l’École Doctorale 50 LLSH et du laboratoire GERCI. Co-direction de M. Christian DEL VENTO (Professeur des Universités, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3) et de M. Pierre GIRARD (Professeur des Universités, Université Jean Moulin Lyon 3) avec la thèse intitulée : « La gauche révolutionnaire et la question carcérale : une approche des années 1970 italiennes ». Jury composé de : M. Jean-Claude Zancarini (Professeur Émérite, École Normale Supérieure de Lyon), M. Christophe Mileschi (Professeur des Universités, Université Paris Ouest Nanterre La Défense), M. Leonardo Casalino, (Professeur des Universités, Université Stendhal, Grenoble 3) et de Me Davide Steccanella (Avocat, Expert extérieur). Mention très honorable avec félicitations du jury.

Qualifiée en section 14 en février 2015.

2000 – 2001 : CAPES externe d’italien

1994 – 1999 : Maîtrise en Langues et Littératures Étrangères (français, espagnol, anglais) à l’Université de Lettres et Philosophie de Florence, Italie. Titre du mémoire : « La critica moderna dell’opera di André Gide ».

 

Expériences professionnelles

Responsabilités pédagogiques et administratives

Membre de la Société des Italianistes de l’Enseignement Supérieur (SIES)

2015-2019 : Membre élue du Conseil d’UFR de Langues Étrangères (UGA)

2014-2018 : Membre élue de la CAPA (Commission Paritaire Académique) de l’Académie de Grenoble

2013-2015 : Responsabilité pédagogique de la première année de Licence LEA

2012-2015 : Membre élu du Conseil Scientifique de l’Université Stendhal

 

Activité scientifique

Organisation de colloques, journées d’études et valorisation de la recherche

29 mai 2018 : Les raisons politiques et sociales de 68 expliquées aux lycéens. Journée organisée par le Lycée Hector Berlioz de la Côte Saint André

28 novembre 2017 : Repenser les années 70 italiennes : terreur ou émancipation ?, Conférence dans le cadre de La Quinzaine du Cinéma italien de Chambéry (http://www.123savoie.com/quinzaine-du-cinema-italien-chambery/)

12 et 13 octobre 2017 : Années Soixante-dix en Italie. Entre politique, recherche historique et mémoire non pacifiée, Co-organisatrice et membre du comité scientifique du Colloque international – CRIX / EA369 – Université Paris-Nanterre, (https://ea369.parisnanterre.fr/colloques-et-rencontres/colloque-international-annees-soixante-dix-en-italie–793744.kjsp)

3 mars 2015 : Raisons historiques et sociales d’un engagement militant : la lutte armée italienne expliquée aux lycéens. Journée organisée par le Lycée polyvalent François-Jean Armorin à Crest (26200)

8 novembre 2014 : Avvocato ! Entre défense militante et défense des militants dans les années 70 et 80 italiennes, Organisatrice de la journée d’étude, à l’Université Stendhal, Grenoble3. (http://www.u-grenoble3.fr/version-francaise/recherche-valorisation/evenements/archives/archives-des-journees-d-etude/avvocato-entre-defense-militante-et-defense-des-militants-dans-les-annees-70-et-80-italiennes-218860.kjsp)

3 février 2010 : Italie 1977 : récits, sons et images des luttes autonomes italiennes des années 70, Co-organisatrice du spectacle, avec le groupe Intervento, à l’Amphidice de l’Université Stendhal, Grenoble3

 

Activité pédagogique

Sept. 2003 – 2018 : Cours en licence LEA et DEGL (Droit Économie Gestion Langues) :

  • Civilisation italienne LEA 1, 2 et 3 + DEGL2 et 3 (du Risorgimento à nos jours)
  • Géographie italienne LEA 1
  • Grammaire/traduction LEA 2, 3 et DEGL 2, 3
  • Approfondissement grammatical et traduction de la presse italienne LEA2 et DEGL2
  • Traduction appliquée au monde professionnel DEGL3
  • Communication écrite et orale LEA 1, 2, 3 et DEGL 1, 2, 3
  • Pratique de la langue professionnelle DEGL3
  • Méthodologie de la traduction
  • Parcours de spécialité (la vision de la lutte armée dans le cinéma italien contemporain, la notion d’engagement dans l’histoire et la société italienne) LEA 1
  • Suivi des étudiants en Erasmus LEA3 et DEGL3

Cours en licence LLCER :

  • Civilisation italienne (de l’après-guerre à nos jours) LLCER1
  • Géographie italienne LLCER1
  • Renforcement méthodologique et linguistique LLCER1
  • Thème LLCER1 et 2

Cours en Master LEA CICM (Coopération internationale et Communication multilingue) et NTCI (Négociateur Trilingue en Commerce International) :

  • Communication professionnelle CICM1 et NTCI1
  • Langue et culture de spécialité CICM1 et NTCI1
  • Communication dans les ONG CICM1
  • Mondialisation, migration et frontières CICM2
  • Problèmes environnementaux (CICM2)
  • Étude de Cas NTCI 2
  • Acteurs de la logistique NTCI2

Cours en Master franco-italien (Université Grenoble-Alpes, Université de Padoue):

  • Histoire italienne contemporaine

Cours LANSAD :

  • Niveaux A1, A2, B1, B2, C1, C2

 

Ouvrages

Mars 2017 : avec Marco Clementi et Paolo Persichetti, Brigate Rosse: dalle fabbriche alla “Campagna di primavera”. Volume 1, éditions DeriveApprodi, Rome (http://www.deriveapprodi.org/2017/02/brigate-rosse/).
Le volume 2 sortira en décembre 2019.

Articles

– La parabole des NAP (Nuclei Armati Proletari) : la question carcérale au centre de la lutte dans Écritures, dirigée par Christophe Mileschi, Presses universitaires de Paris Nanterre. À paraître en décembre 2019.

– Héritages et déformations d’une révolution : 68 en Italie, source de tous les maux ? Présenté au colloque international 68 sur tous les tons, organisé par l’équipe LLACS Axe « Échanges, transculturalités et formes d’engagement dans les Suds à l’époque contemporaine » de l’université Paul-Valéry de Montpellier. Le colloque s’est tenu à Montpellier le 5 et 6 avril 2018.

– La question de la politisation des détenus de droit commun dans l’Italie de l’Autunno Caldo. Marie-Anne Matard Bonucci (dir.), Lire, écrire, penser et communiquer en prison : la question des droits, XIX-XXIe siècle (France-Italie-Espagne), Éditions PUR.

Le conseguenze del sequestro Moro sul mondo carcerario italiano. Actes du colloque : ll Caso Moro: la politica, la ricerca, la storia. Voltare pagina si può. Biblioteca del Seminario, Palazzo San Macuto, Rome, 12 mai 2016.

2017 : Il carcere come rappresentazione della memoria non pacificata nell’Italia degli anni 70 e 80. Actes colloque international Sociétés face à la terreur (de 1960 à nos jours) : discours, mémoire et identité. Université de Bourgogne, 13 et 14 octobre 2016 dans Nicolas Bonnet, Pierre-Paul Grégorio, Nathalie Le Bouëdec, Alexandra Palau, Marc Smith (dir.), Sociétés face à la terreur – (De 1960 à nos jours). Discours, mémoire et identité, Éditions Orbis Tertius, p. 209-227.

2016 : Chanter les luttes carcérales dans l’Italie des années 70  dans :  Belmonte, Florence, Felici, Isabelle,  Martel, Philippe (dir.), Chanter la lutte, Lyon, Atelier de création libertaire, 2016 (Actes du colloque international Chanter la lutte. Université de Montpellier, 18 et 20 mars 2015)

2011 : Conflictos sociales y violencia politica en el movimiento autónomo italiano de los años setenta, présenté au colloque Strikes and Social Conflicts around the World in the Twentieth Century, 16-20 mars 2011, Lisbonne, Istituto de História Contemporanea

2009 : Le procès « 7 Aprile ». Un cas prototypique de l’État d’urgence dans l’Italie des années 80, Cahiers d’études italiennes, 14, 2012, 65-78 ou sur http://cei.revues.org/369 (présenté au colloque Les années quatre-vingt et le cas italien (1980-1994) à l’Université Stendhal)

2008 : La figure controversée de Mario Moretti, entre histoire et suspicion, présenté au colloque Littérature et temps de révoltes (ENS de Lyon et Université Stendhal, Grenoble 3).