Photo 1

TARPIN Michel Professeur

Pr, histoire de l'art, Antiquité

- michel.tarpin@univ-grenoble-alpes.fr

Thèmes de recherche

Institutions du territoire (modes d’appropriation et gestion) et hiérarchies urbaines : ma participation au programme FEDER-UE, « La intervencion de Roma en las comunidades indigenas » m’a conduit à ouvrir le sujet vers les notions de regio et de castellum. Je publie en 2020 un étude sur la procédure de fondation des colonies (Suppléments au Dialogues d’Histoire Ancienne). Au-delà, je travaille sur la « romanisation » de l’Italie septentrionale et sur l’impact de la conquête dans l’espace celtique d’Europe centrale.
Un deuxième thème est organisé autour des rituels de la victoire et du butin, en développant les recherches qui constituent mon travail d’habilitation. J’étends actuellement la recherche aux questions quantitatives, qui ont été très discutées en histoire économique.

Titres et diplômes

« Licence » ès lettres histoire, Genève (1982), Archéologie classique, Genève (1984).

1984 : DEA, Université de Provence Aix-Marseille I.

1989 : thèse de doctorat : « Vici et pagi dans les inscriptions d’Europe occidentale et dans la littérature latine », sous la direction de P. A. Février, Aix-Marseille I.

2000 : « Hôte scientifique » Ecole Française de Rome (2 mois).

2004 : Habilitation à Diriger les Recherches, Université de Paris I : »Vae victis. De la victoire en général et du butin en particulier chez les anciens Romains », jury : J.-L. Ferrary (EPHE, IVe section, président), J. Scheid (Collège de France, tuteur), M. Coudry (UHA, Mulhouse), J.-M. David (Paris I), H. Flower (University of Princeton).

Expériences professionnelles

Fouilleur / responsable secteurs chantiers archéologiques, 1975, 1978, 1980, 1981, 1984, 1986, 1987.

1985-1986 : carte archéologique du Valais protohistorique et romain.

1988-1989 : co-direction du chantier archéologique autoroutier de Brig-Waldmatte, (Valais, Suisse).

Depuis 1990 : Chargé de cours à l’Ecole du Louvre, prépa INP.

1991-1994 : MCF, Toulouse II.

1994-2006 : MCF, Grenoble II.

Directeur du département d’Histoire de l’Art, Grenoble II, 2000-2007.

Porteur de la spécialité de Master « Histoire de l’art », 2005-2011.

2004-2007 : chargé de cours Ecole du Louvre, cours organique d’archéologie italique, étrusque et romaine.

Depuis 2006- : Professeur d’histoire de l’art antique, Grenoble II.

Président (2007-2009), membre (2009-2012) du CS de l’Université Ouverte des Humanités (M.E.S.R., UNT Sciences humaines).

Membre du conseil scientifique de Grenoble II 2007-2012

Membre du conseil scientifique de Grenoble III 2008-2012.

Directeur du CRHIPA (EA 599) 2007-2013.

AERES : Expert (2008-9 et 2010-11), Délégué Scientifique (2011-2013)

Responsable licence Histoire de l’Art, 2014-

Président département de spécialité, 21e section, 2014-2016

Directeur de l’école doctorale 454, Sciences de l’Homme, du Politique et du Territoire, 2016-2020

 

Livres

– M. Tarpin, Vici et pagi dans l’Occident romain (Coll. E.F.R, 299), Rome, 2002 (485 p).

– M. Tarpin, Roma fortunata. Identité et mutations d’une ville éternelle, Gollion (CH), 2001 (335p).

 

 Ouvrages collectifs (direction, participation)

– M. Tarpin (dir), Colonies, territoires et statuts : nouvelles approches, Suppléments aux Dialogues d’Histoire Ancienne, 22, 2020, avec des contributions de G. Lepore, M. Silani, S. Sisani, M. Tarpin, G. Tirologos, F. Vermeulent, et une conclusion de Ch. Smith.

– M. Tarpin (dir.) avec la collaboration de I. Boehm, I. Cogitore, D. Epée, A.-L. Rey, Sources écrites de l’histoire des Alpes dans l’Antiquité, Bulletin d’Études Préhistoriques et Archéologiques Alpines, XI, 2000.

– M. Tarpin, L’Italie, la Sicile et la Sardaigne sous le Haut-Empire, dans Cl. Lepelley (dir.), Rome et l’intégration de l’empire, 2, Approches régionales du Haut-Empire romain, Paris, PUF (Nouvelle Clio), 1998, p. 1-70. Traduction allemande (Rom und das Reich 44 v. Chr. – 260 n. Chr., SW-Karten / Saur éd.) par P. Riedlberger.

 

Articles, classés par thèmes

La plupart des articles sont accessibles sur Academia.edu

  1. A) Institutions urbaines, colonies, territoires

A30- M. Tarpin, Oppidum. Entre incertitude linguistique et confusion sémantique, in M. Aberson, F. Dell’Oro, M. de Vaan, A. Viredaz (éds), [vøːrtər]: mélanges de linguistique, de philologie et d’histoire ancienne offerts à Rudolf Wachter, Lausanne, 2020 (Cahiers de l’ILSL ; 60), p. 153-156.

A29- M. Tarpin, Territorialisation des corvées et de la fiscalité : le rôle des pagi dans l’entretien et l’utilisation des voies et cours d’eau, in C. Möller, M. Ronin (éd.), Instandhaltung und Renovierung von Strassen und Wasserleitungen in Römischer Zeit und in der Spätantike / Entretien et restauration des infrastructures routières et hydrauliques à l’époque romaine et dans l’Antiquité tardive, Baden Baden, coll. Berliner Schriften zur Rechtsgeschichte, 2019, p. 215-233.

A28- M/ Tarpin « Oppidum secondaire » et « agglomérations secondaires » : continuités et discontinuités entre des structures urbaines et « infra-civiques » mal définies, in Ma Dolores Dopico Caínzos, Manuel Villanueva Acuña (eds), Sine iniuria in pace vivatur: A construción do Imperio durante os xulio-claudios (colloque international, Lugo, 22-24/11/2017), 2019, p. 61-88 (épreuves relues).

A27- M. Tarpin, Un écho d’une organisation pré-augustéenne chez Pline l’Ancien : la « première liste » de la Narbonnaise, in P. Ciprès (éd.), Plinio el Viejo y la construcción de Hispania Citerior. Vitoria – Gasteiz, 2017, p. 47-85.

A 26- M. Tarpin, L’appropriation du territoire par Rome : conquête, deditio, foedus, confiscation dans M. Aberson, M. C. Biella, M. di Fazio, P. Sanchez, M. Wullschleger (éds), L’Italia centrale e la creazione di una koiné culturale? I Percorsi della “romanizzazione, Genève 2016, p. 183-200.

A25- M. Tarpin, Le colonie « lege Pompeia » : una storia impossibile?, in G. Cresci Marrone (éd.), Trans Padum… usque ad Alpes. Roma tra il Po e le Alpi : dalla romanizzazione alla romanità (convegno internazionale, Venezia, 13-15 maggio 2014), Roma, 2015 (Studi e ricerche sulla Gallia Cisalpina, 26), 197-219.

A24- M. Tarpin, Strutture territoriali romane : tra complessità ed efficienza, in B. Grassi, M. Pizzo (ed.), Gallorum Insubrum fines, Roma 2014, 199-207.

A23- M. Tarpin, La « Lex rivi Hiberiensis » : une restitution graphique de l’incipit, ZPE, 192, 2014, 265-272.

A22- M. Tarpin, Strangers in Paradise. Latins (and some other non-Romans) in colonial context: a short story of territorial complexity, in T. Stek, J. Pelgrom (ed), Roman Republican Colonization New Perspectives from Archaeology and Ancient History, Papers of the Royal Netherlands Institute in Rome, 62, 2014, p. 160-191.

A21- M. Tarpin, Vici, compita et “plèbe” à Rome : rhétorique, société et topographie, dans D. Nelis, M. Royo (éd.), Lire la ville. Fragments d’une archéologie littéraire de Rome antique, colloque international, 15-16 octobre 2010, Fondation Hardt, Vandœuvres, Genève, Bordeaux, Ausonius, 2014, 41-64.

A20- M. Tarpin, « Vici » et agglomérations secondaires : quelques faux problèmes, dans Ch. Cribellier, A. Ferdière (éd.), Agglomérations secondaires antiques en région Centre (Actes de la table ronde d’Orléans), RACF, suppl. 42, Tours, 2012, 177-182.

A19- M. Tarpin, Organisation politique et administrative des cités d’Europe occidentale sous l’Empire, dans B. Cabouret-Laurioux, J.-P. Guilhembet, Y. Roman (éd.), Rome et l’Occident du IIe s. av. J.-C. au IIe s. ap. J.-. (Colloque de la SOPHAU, Lyon, 15-16 mai 2009), Pallas, 80, 2009, 127-145.

A18- M. Tarpin, Oppidum, vu par les Romains…, dans « Les Gaulois sont dans la ville » : place de l’âge du Fer dans l’archéologie urbaine, XXXIIe (Colloque international de l’AFEAF, Bourges, 30 avril – 4 mai 2008), RACF, suppl. 35, 2009, 183-198.

A17- M. Tarpin, Les « vici » de Rome, entre sociabilité de voisinage et organisation administrative, dans M. Royo, E. Hubert, A. Bérenger (dir.), Des « vici » aux rioni. La « Rome des quartiers » de l’Antiquité à la fin du Moyen-Âge : cadres institutionnels, pratiques sociales, requalifications, Paris, De Boccard, 2009, 35-64.

A16- M. Tarpin, L’origine des villes alpines, dans Ph. Leveau, B. Rémy (dir.), La ville des Alpes occidentales à l’époque romaine, colloque franco-italien, 6-8 octobre 2006 (Cahiers du CRHIPA, 13), Grenoble, 2008, 13-25.

A15- M. Tarpin, Les formes d’agrégation dans le monde romain : diversité et spontanéité (document de synthèse du colloque), dans E. Lo Cascio, G. D. Merola (éd.), Forme di aggregazione nel mondo romano (colloque, Ischia, 6-9 avril 2006), Bari, Edipuglia, 2007, 379-391.

A14- M. Tarpin, La conquête de la Narbonnaise : retour sur les sources, dans J. Dalaison (éd.), Espaces et pouvoirs dans l’Antiquité de l’Anatolie à la Gaule (Cahiers du CRHIPA, 11), Grenoble, 2007, 477-501.

A13- M. Tarpin, « Territoires celtiques », Civitates gallo-romaines : quelle continuité ? dans D. Paunier dir., Celtes et Gaulois. L’archéologie face à l’histoire. La romanisation et la question de l’héritage celtique, colloque international, Lausanne, 17-18 juin 2005, Bibracte, 12/5, 2006, 29-50.

A12- M. Tarpin, Les magistrats des uici et des pagi, et les élites sociales des cités, dans M. Cébeillac-Gervasoni, L. Lamoine (éd.) Les élites locales dans le monde hellénistique et romain. Les élites et leurs facettes (colloque Clermont-Ferrand, 24-26.11.2000), Rome (Coll. E.F.R., 309), 2003, 257-266.

A11- M. Tarpin, Y avait-il des registres de citoyens dans les quartiers de Rome, dans C. Moatti, C. Virlouvet (éd.), La mémoire perdue. Les archives du census : le contrôle des hommes, Rome, 1.12.1997, MEFRA, 113, 2001-2 (2002), 753-764.

A10- M. Tarpin, Les « pagi » gallo-romains : héritiers des communautés celtiques ? dans D. Garcia, F. Verdin (éd.), Territoires celtiques. Espaces ethniques et territoires des agglomérations protohistoriques d’Europe occidentale, 24ème colloque de l’AFEAF, Martigues, 1-4.06.2000, Paris 2002, 199-204.

A9- M. Tarpin, Les colonies « lege Pompeia » de Cisalpine, dans J. Gonzàlez (dir.), Cuidades privilegiadas en el occidente romano (Serie Historia y Geografia, 42), Séville, 1999 (colloque, AIEGL, Séville, 1996), 341-349.

A8- M. Tarpin, Oppida ui capta, uici incensi. Les mots latins de la ville, Latomus, 59-2, avril-juin 1999, 279-297.

A7- M. Tarpin, Vrbs et oppidum : le concept urbain dans l’Antiquité romaine, dans Les processus d’urbanisation à l’âge du Fer / Eisenzeitliche Urbanisationsprozesse, colloque Mont-Beuvray 1998 (collection Bibracte, 4), Glux-en-Glenne, 2000, 27-30.

A6- M. Tarpin, Colonia, Municipium, Vicus : Institutionen und Stadtformen, dans N. Hanel, C. Schucany (éd), Colonia, municipium, vicus. Struktur und Entwicklung städtischer Siedlungen in Noricum, Rätien und Obergermanien, Colloque, Wien, 21-23.05.1997, BAR International Series, 783, Oxford, 1999, 1-10.

A5- M. Tarpin, L’utilisation d’archives annexes pour les distributions de blé, dans C. Moatti, C. Virlouvet (éd). La mémoire perdue. Recherches sur l’administration romaine (Coll. E.F.R., 243), Rome, 1998, p. 387-409.

A4- F. Laubenheimer, M. Tarpin, Un pagus à Sallèles d’Aude ? Essai sur les pagi de Narbonnaise, R.A.N., 26, 1993 (1994), 259-76.

A3- M. Tarpin, Inscriptions des vici et des pagi dans les trois Gaules et les Germanies : remarques et problèmes, L’epigrafia del villaggio (colloque international, Forli, 1990), Faenza, 1993, 217-36.

A2- M. Tarpin, Les vici d’Occident : modèles urbains hors des villes, Politique édilitaire dans les provinces de l’empire romain (colloque roumano-suisse, Deva, 1991), Cluj-Napoca, 1993, 157-62.

A1- M. Tarpin, Vici et pagi chez les Voconces et les Allobroges, Revue Drômoise, LXXXIX, 459, 1991, 293-308.

Sous Presse :

A31- M. Tarpin, La place des castella dans l’organisation territoriale des cités de l’Occident romain, in E. Ortiz de Urbina (ed.), MEMORIA CIVITATVM. Ciudadanía, Ciudad y Comunidad Cívica en Hispania, Sevilla, Editorial de la Universidad de Sevilla, à paraître, 2020.

A32 M. Tarpin, urbem condere / coloniam deducere : la procédure de « fondation » coloniale, dans M. Tarpin (dir.) Colonies, territoires et statuts : nouvelles approches, Suppléments aux Dialogues d’Histoire Ancienne, 22, 2019.

A33 M. Tarpin, La sententia Minuciorum: La procedura finanziaria come chiave dell’interpretazione territoriale, in M. Venturino, S. Giorcelli Bersani (eds), I Liguri e Roma. Un popolo tra archeologia e storia, Torino, 2020.

 

2. B) Guerre, butin, imperium

B12- M. Tarpin, Beute, in H. Cancik, H. Schneider (ed.) Der Neue Pauly, Suppl. 12, Militärgeschichte der griechisch-römischen Antike. Lexikon, 2020.

B11- M. Tarpin, Imperium, promagistrats et triomphe au Ier siècle av. J.-C. : quelques affaires, dans Y. Berthelet, A. Dalla Rosa, Les auspices : débats autour de deux apories, journée d’étude, Paris, 17 juin 2014, Cahiers Gustave Glotz, 26, 2015 (2016), p. 261-288.

B10- M. Tarpin, Triomphe imperium et empire, in N. Mathieu (dir.), Le monde romain de 70 av. J.-C. à 73 apr. J.-C. Voir, dire, lire l’empire, Nantes, 2014, 131-169 [relu et modifié par l’éditeur].

B9- M. Tarpin, Morale ou droit ? La capture des objets sacrés à Rome, dans M. Cl. Ferriès, F. Delrieux (dir.), Spolier et confisquer dans les mondes grec et romain Ve siècle av. J.-C. Ier siècle ap. J.-C. (Chambéry, 15-17 juin 2011), Chambéry, 2013, 81-100.

B8- M. Tarpin, Devenir riche par le butin : données quantitatives dans l’empire romain, dans C. Baroin, C. Michel (éd.), Richesse et société (Colloques de la MAE, 9), Nanterre, 2013, 66-80.

B7- M. Tarpin, Arioviste et César : 61-58 av. J.-C., dans S. Krausz et al (éd.), L’âge du Fer en Europe. Mélanges offerts à Olivier Buchsenschutz, Bordeaux, Ausonius, 2013, 671-679.

B6- M. Tarpin, « La guerre dans le monde romain », dans Thesaurus Cultus et Rituum Antiquorum (ThesCRA), VIII, Private space and public space polarities in religious life. Religious interrelations between the Classical World and neighbouring civilizations, Bâle, Fondation pour le Lexicon Iconographicum Mythologiae Classicae – The J. Paul Getty Museum, 2012, 223-245, pl. 18-21.

B5- M. Tarpin, Inscriptions républicaines et triomphe : rituel et obligations sociales, Latomus, 70-1, 2011, 683-699, pl. LV.

B4- M. Tarpin, Le triomphe d’Auguste : héritage de la République ou révolution ? dans F. Hurlet, B. Minéo (éd.), Le principat d’Auguste. Réalités et représentations du pouvoir. Autour de la Res publica restituta (colloque international, Nantes, 1-2 juin 2007), Rennes, PUR, 2009, 129-142.

B3- M. Tarpin, Les « Manubiae » dans la procédure d’appropriation du butin, dans M. Coudry, M. Humm (éd.), « Praeda ». Butin de guerre et société dans la Rome républicaine / Kriegsbeute und Gesellschaft im republikanischen Rom (Collegium Beatus Rhenanus, 1), Stuttgart, Franz Steiner, 2009, 81-102.

B2- M. Tarpin, M. Licinius Crassus et les dépouilles opimes de la République, Revue de Philologie, 77, 2003, 275-311.

B1- M. Tarpin, Le butin sonnant et trébuchant dans la Rome républicaine, dans J. Andreau, P. Briant, R. Descat (éd.), Économie antique. La guerre dans les économies antiques, actes des troisièmes rencontres de Saint-Bertrand-de-Comminges sur l’économie antique (6-8 mai, 1999), EAHSBC, 5, Saint-Bertrand-de-Comminges, 2000, 365-376.

 

3. C) Histoire des Alpes et des peuples du piémont

C24- M. Tarpin, Penetrazione romana nelle Alpi prima di Augusto: geopolitica della non-conquista, Geografia Antica, 27, 2018, p. 15-36.

C23- M. Tarpin, Le Alpi, muraglione dell’Italia… con tante porte (con riguardo alle Alpi centrali), in V. Mariotti (a cura di), Dinamiche insediative nelle Alpi centrali tra antichità e medioevo, atti del convegno (Sondrio, 29 novembre 2014), Mantova, 2016, p. 61-72.

C22- M. Tarpin, I Romani in montagna: tra immaginario e razionalità Il capitale culturale. Studies on the value of cultural heritage, 12, 2015, 803-822.

C21 M. Tarpin, Les Romains au nord de la Narbonnaise : la fouille Galbert dans le contexte allobroge, dans F. Gabayet (dir.), La marge orientale du vicus de Boutae : Les fouilles Galbert à Annecy (Haute-Savoie), DARA 42, Lyon, 2015, 49-52.

C20- M. Tarpin, Hannibal, les sources antiques et la construction d’un mythe, dans J.-P. Jospin (éd.), Hannibal et les Alpes. Une traversée, un mythe (catalogue exposition, Grenoble, Musée Dauphinois), Gollion, Infolio, 2011, 41-56.

C19- M. Tarpin, J. Planchon, La formation de la « civitas » des Voconces, dans M.-J. Roulière-Lambert, A. Daubigney, P.-Y. Milcent, M. Talonet, J. Vital, De l’âge du Bronze à l’âge du Fer en France et en Europe occidentale (Xe-VIIe s. av. J.-C.). La moyenne vallée du Rhône aux âges du Fer : actualités de la recherche (Actes du XXXe colloque international de l’AFEAF, Saint-Romain-en-Gal, 26-28 mai 2006), RAE, suppl. 27, 2009, 65-80.

C18 M. Tarpin, La conquête de la Narbonnaise : retour sur les sources, dans J. Dalaison (dir.), Espaces et pouvoirs dans l’Antiquité De l’Anatolie à la Gaule (Cahiers du CRHIPA, 11), Grenoble 2007, 7-31.

C17-M. Tarpin, Les Voconces et leurs magistrats : peuple ou confédération, dans E. Migliario, A. Baroni (éd.), Epigrafia delle Alpi : bilanci e prospettive, colloque européen, Trento, 3-5 novembre 2005, Trento (Editrice Università degli Studi di Trento), 2007, 99-114.

C16- M. Tarpin, Les légions dans les Alpes : géographie et logistique, Le Alpi : ambiente e mobilità, colloque européen, Trento, 25-27 octobre 2001, Preistoria alpina, 39, 2003, 255-264.

C15- M. Tarpin, L’héroïque et le quotidien : Hannibal et les autres dans les Alpes, Annales Valaisannes, 2002, 7-19.

C14- M. Tarpin, A. Canal, Le temple romain d’Aix-les-Bains, dans Les Allobroges. Gaulois et Romains du Rhône aux Alpes (catalogue d’exposition, Grenoble, 2002), Gollion, 2002, 152-157.

C13- M. Tarpin, Les pagi des Allobroges et l’organisation du territoire, dans Les Allobroges. Gaulois et Romains du Rhône aux Alpes (catalogue d’exposition, Grenoble, 2002), Gollion, 2002, 99-101.

C12- M. Tarpin, Les Allobroges dans l’histoire, dans Les Allobroges. Gaulois et Romains du Rhône aux Alpes (catalogue d’exposition, Grenoble, 2002), Gollion, 2002, 88-95.

C11- M. Tarpin, avec la collaboration de J. Favrod et A. Hirt, Le cadre historique, dans La Suisse de la Préhistoire à l’aube du Moyen Âge (SPM), V, Bâle (SSPA), 2002, 42-59.

C10- La publication des sources écrites de l’histoire des Alpes : les perspectives, dans S. Giorcelli Bersani (éd.), Gli antichi e la montagna, Les Anciens et la montagne, actes du colloque d’Aoste, 1999, Torino, 2001, 223-228.

C9-M. Tarpin, avec la collaboration de I. Boehm et I. Cogitore, Pour un « corpus » des sources écrites de l’histoire des Alpes dans l’Antiquité, Bulletin d’Études Préhistoriques et Archéologiques Alpines, 10, 1999, 55-81.

C8-M. Tarpin, avec la collaboration de S. Berty, M.-A. Haldimann, Fr. Rossi, L. Steiner, Le bassin lémanique gallo-romain, Gallia, 56, 1999, 33-44.

C7- M. Tarpin, Les Romains à travers les Alpes, dans Vallis Poenina, catalogue d’exposition, Sion, Musée Cantonal d’Archéologie, 1998, 17-21.

C6- M. Tarpin, L’apport des sources littéraires à la chronologie de l’histoire des Alpes, VIIème colloque international sur les Alpes dans l’Antiquité, Sion, 26-7 septembre 1997, dans Bulletin d’Études Préhistoriques et Archéologiques Alpines, 9, Aosta, 1998, 145-149.

C5- M. Tarpin, Les Tigurins étaient-ils des Helvètes ? Prélude à l’histoire de la Suisse, dans Ph. Curdy, L. Flutsch, G. Kaenel (éd.), D’Orgétorix à Tibère (colloque A.R.S., Porrentruy, 1995), Lausanne, 1997, p. 11-20.

C4- M. Tarpin, Frontières naturelles et frontières culturelles dans les Alpes du nord, La montagne dans l’Antiquité (Cahiers de l’Université de Pau, 23), 1992, 97-120.

C3- M. Tarpin, La négation des Alpes dans l’imaginaire romain, La montagne et son image, du peintre d’Arkésilas à Thomas Cole (116ème congrès des Sociétés Savantes, Archéologie et histoire de l’art, Chambéry, 1991), Paris, 1991, 29-42.

C2- M. Tarpin, César et la bataille d’Octodure, Annales Valaisannes, 1987, p. 241-249.

C1- F. Wiblé, M. Tarpin : L’époque julio-claudienne, Le Valais avant l’histoire, catalogue d’exposition, Sion 1986.

 

4. D) Epigraphie, monuments inscrits

D1- M. Le Glay, M. Tarpin Trois nouvelles inscriptions de Lyon, Gallia, 46, 1989, p. 245-251.

D2- M. Aberson, M. Tarpin, Les inscriptions en lettres de bronze de l’église de la S. Trinità à Venosa, dans M. Salvatore (dir.), Basilicata. L’espansionismo romano nel sud-est d’Italia. Il quadro archeologico (colloque, Venosa, 23-25 avril 1986), Venosa – Potenza, Osanna, 1990 (Leukania, 2), p. 51-63, tav. I-VI.

D3- M. Tarpin, Nouvelles inscriptions de Lyon, R.A.E., 42-1, 1991, 181-7.

D4 – M. Christol, I. Cogitore, M. Tarpin, Nouveaux documents et corrections : Inscriptions de Cabrière (IACN 13-17), dans M. Christol (dir.), Inscriptions antiques de Nîmes. IACN 21 (Cahiers des musées et monuments de Nîmes, 11), Nîmes, 1992, 55-66.

D5- M. Tarpin, Un atelier de lapicide à la Croix-Rousse ? Inscriptions latines de Gaule Lyonnaise (table-ronde, Lyon 1990), Lyon, 1992 (Coll. C.E.R.G.R., N.S., 101), 29-36.

D6- M. Tarpin, À propos d’une stèle à sommet cintré du musée de Lyon, L’Afrique, la Gaule, la Religion à l’époque romaine, Latomus 226, 1994, 329-43.

D7-M. Tarpin, Modèles italiens et ateliers indigènes : un exemple lyonnais, Comm. Hum. Litt., 104, 1995 (actes du colloque international, Helsinki, 1991), 347-72.

D8- F. Bérard, M. Tarpin, I. Cogitore, Une nouvelle inscription claudienne à Lyon, dans Y. Burnand, Y. Le Bohec, J.-P. Martin (éd.), Claude de Lyon, empereur romain (colloque, Paris-Nancy-Lyon, 1992), Paris, 1998.

D9- R. Frei Stolba, Fr. Rossi, M. Tarpin, Deux inscriptions romaines découvertes dans l’amphithéâtre de Nyon VD, ASSPA, 81, 1998, p. 183-198.

 

5. E) Divers

E11- M. Tarpin, La paperasse avant le papier. Enregistrement, déclarations, identité, contrôles à Rome, in A. Borlenghi, C. Chillet, V. Hollard, et al. (éd.), Voter en Grèce, à Rome et en Gaule, Lyon, 2019, Histoire & Épigraphie 1, p. 203-238 ; https://books.openedition.org/momeditions/6459

E10 –M. Tarpin, Visiter la Rome archéologique avant et après l’unité, dans S. Costa, M. Pizzo (dir.), Miroirs du Risorgimento. Collections, paysages, expositions entre anciens et nouveaux médias, Grenoble, 2013, 38, 47.

E9- M. Tarpin, O. Buchsenschutz, Une lecture graphique de la « Guerre des Gaules de César », dans S. Costa (dir.), Illustrer l’histoire / illustrare la storia : La gravure et l’histoire : les livres illustrés de la Renaissance et du Baroque à la conquête du passé (Les Cahiers du CRHIPA, 18), Grenoble, 2010, 69-86.

E8- M. Tarpin, Que ferions nous sans les Suisses ? (à l’occasion du centenaire de la Société Suisse de Préhistoire et d’Archéologie), Annuaire d’Archéologie Suisse, 90, 2007, 33-35.

E7- M. Tarpin, Les Aphrodites nues sous le regard des hommes de lettres, Iris, 30, 2007, Imaginaires féminins. Japon, Antiquité gréco-romaine, 195-208.

E6- M. Tarpin, S. Hong, Ch. P. Ferrari, Ph. Braunstein, G. Chastagnaret, Cl. F. Boutron, Cl. Domergue, Les neiges et les glaces polaires : de véritables archives de l’histoire récente et ancienne. Perspectives et questions de méthode, Les temps de l’environnement. Paysage et environnement (actes des journées PIREVS), Toulouse, 1997, Toulouse (P.U.M.), 2000, 439-448.

E5- M. Tarpin, La publication des fouilles archéologiques : documentation scientifique ou musée virtuel, dans S. Costa, M. L. Pagliani, éd., Musées perdus, musées retrouvés : l’expérience de l’Italie et de la France (Cahiers du CRHIPA, 3), grenoble 1999, Grenoble-Bologna, 2000.

E4- M. Tarpin, La Rome antique de Mussolini aujourd’hui, dans D. Grange, D. Poulot (éd.), L’esprit des lieux. Le patrimoine et la cité (colloque Annecy, 09.95), Grenoble, 1997, p. 93-104.

E3- M. Tarpin, L’autel du Belvédère : Auguste, les Lares et Vesta, La lettre de Pallas, 1, 1995, 10-11.

E2- M. Tarpin, Trimalchio Maecenatianus, La lettre de Pallas, 3, 1995, 15.

E1- M. Tarpin, Syme, sir Ronald, Le nouveau dictionnaire des auteurs, III, Paris, 1994, 3109.

 

Michel Tarpin sur academia.edu