Photo

GHERMANI Naïma Maître de conférences

MCF, Histoire moderne

- naima.ghermani@univ-grenoble-alpes.fr

Maîtresse de conférences en histoire moderne à l’université de Grenoble Alpes depuis 2006, Naïma Ghermani a été membre junior de l’Institut Universitaire de France (2012-2017). Ses recherches portent sur l’histoire culturelle et politique de l’Allemagne moderne. Pour thèse, elle s’est penchée sur les liens entre portrait, confession et politique au XVIe siècle dans le Saint Empire. A partir de 2008, elle a participé à un projet collectif d’édition scientifique et de recherche, dirigé par un petit groupe de travail international (France, Suisse, Belgique, Allemagne) et interdisciplinaire dédié aux topographies sacrées à l’époque moderne et fondé sur l’étude d’un ouvrage illustré exceptionnel, l’Atlas Marianus (1657-1672) du jésuite Wilhelm Gumppenberg. Par la suite, elle a organisé avec Caroline Michel d’Annoville, une série de trois rencontres à l’École française de Rome intitulée « Image et Droit » qui entend esquisser les contours d’une histoire juridique, anthropologique et sociale des images. Actuellement ses recherches se consacrent à l’exil et au droit des personnes et notamment au droit d’asile à l’époque moderne, qui est l’objet de son habilitation à diriger des recherches intitulée « Nous pauvres exilés ». Généalogie du droit d’asile au XVIIe siècle.

Titres et diplômes

  • Doctorat en Histoire soutenu le 11 décembre 2004 à l’université de Lyon II, mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité. Sujet : «  Le corps du prince et sa représentation dans trois pays de l’Empire (Saxe, Bavière, Palatinat) vers 1500-vers 1600 » (sujet inscrit en octobre 1999).
  • Diplôme d’Etudes Approfondies (DEA) sous la double direction de M. Denis Crouzet (université de Paris IV-Sorbonne) et Heinz Schilling (Humboldt-Universität) soutenu en 1999. Sujet : «  Le corps du prince et sa représentation dans trois pays de l’Empire (Saxe, Bavière, Palatinat) vers 1500-vers 1600 ». Mention Très Bien.
  • Maîtrise d’histoire sous la direction de M. Denis Crouzet (Université de Paris IV- Sorbonne) soutenue en 1997. Sujet de mémoire: « La bataille à la Renaissance française : symbolique et représentation ». Mention Très Bien.
Etudes
  • 1997-1998: préparation et obtention de l’agrégation d’histoire à l’Ecole Normale Supérieure de Fontenay/Saint-Cloud.
  • 1995-1996: admission au concours de l’Ecole Normale Supérieure de Fontenay/ Saint-Cloud, section Histoire-Géographie.
  • 1992-1995: hypokhâgne au lycée Marcelin Berthelot (Saint-Maur-des-Fossés, Val-de-Marne) et khâgne au lycée Fénelon (Paris).
  • 1992: baccalauréat série A1 (Lettres, Philosophie, Mathématiques) mention Bien

 

Bourses et prix
  • Prix Monseigneur Marcel de l’Académie Française 2010 (médaille d’argent) pour Le prince et son portrait. Incarner le pouvoir dans l’Allemagne du XVIe siècle, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2009.
  • Juin-juillet 2010 : chercheur invité de la Fondation de France dans le cadre du programme Histoire sociale de l’art, histoire artistique du social à l’Institut National d’Histoire de l’Art (Paris).
  • 1999-2000 : bourse d’un an de la Mission Historique Française à Göttingen.
  • 1998-1999 : bourse de neuf mois du DAAD (Deutscher Akademischer Austausch-Dienst) à la Humboldt-Universität de Berlin.

 

Classement à un poste à l’étranger

Avril 2011: classée troisième à un poste de professeur associé en histoire moderne à l’université de Lausanne

 

Expériences professionnelles

Activités d’enseignement
  • Depuis 2006 : Maître de conférences à l’université Grenoble Alpes.
  • 2011-1013: chargée de conférences à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes. Séminaires de master 2, doctorants et post-doctorants. Thème des séminaires: «Topographies et topiques sacrées à l’époque moderne: autour de l’Atlas Marianus du jésuite Wilhelm Gumppenberg» (2011-1012, 12H); « Exil religieux et droit des personnes en Suisse et dans le Saint-Empire XVIe-XVIIe» (2012-2013, 12H).
  • 2002-2006: Attachée Temporaire d’Enseignement et de Recherche à l’université de Versailles-Saint-Quentin et à l’université de Picardie.
  • 2001-2002: Professeur-stagiaire au lycée Gutenberg à Créteil (94) en classe de seconde

 

Responsabilités pédagogiques
  • 2011-2014: responsable du master enseignement.
  • 2007-2011: responsable des licences 2 et 3.
  • Depuis 2006: correspondante Handicap de l’UFR de Sciences Humaines.
  • 2007-2010: membre du jury (écrit) du concours de l’Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences humaines de Lyon.

 

Activité scientifique

Organisation de journées d’étude et de colloques
  •  23-25 novembre 2015 (Rome) : Image et Droit III : Du refus à la régulation des images
  • 4-5 décembre 2014 (Rome) : «Image et droit II: les usages juridiques des images», deuxième rencontre d’une série de trois trois colloques internationaux organisés avec Caroline Michel d’Annoville et l’Ecole Française de Rome.
  • 2-3 décembre 2013 (Rome) : «Image et droit (I): le droit à l’image», première rencontre d’une série de trois colloques internationaux organisés avec Caroline Michel d’Annoville (Grenoble II) et l’Ecole Française de Rome.
  • 18 novembre 2011 (Grenoble) : « Penser le surnaturel à l’époque moderne », journée d’étude organisée dans le cadre du programme « Formation-Recherche » du CIERA (Centre Interdisciplinaire d’Etudes et de Recherches sur l’Allemagne).
  • 25 novembre 2010 (Grenoble) : table ronde « Les concepts nomades en sciences humaines» table ronde organisée avec le professeur Gilles Bertrand.
  • 20 mars 2008 (Grenoble) : « Les opinions publiques à l’époque moderne », journée d’étude organisée avec le professeur Gilles Bertrand.

 

 

Publications les plus significatives
  • « Nous pauvres exilés ». Généalogie du droit d’asile au XVIIe siècle, mémoire inédit d’habilitation, 370p. Soutenance prévue le 16 mai 2020.
  • « Du droit des exilés au droit d’asile : métamorphose d’un concept vers 1670-vers 1750 », dans Gilles Bertrand et Mario Infelise (dir.), De l’asile de la liberté au droit d’asile, Italie-Europe XIVe-XIXe siècle, à paraître à l’École française de Rome en 2021.
  • « Zwischen Wunder und Vernunft : der Atlas Marianus des Jesuiten Wilhelm Gumppenberg », Zeitschrift für Historische Forschung, 41, Heft 2/2013, p. 2-29.
  • « Ancestralités princières, ancestralités patriciennes : aspects de la culture généalogique dans le Saint-Empire (XVIe-XVIIe siècle) », dans Olivier Rouchon et Jean Boutier (dir.), La culture généalogique en Europe, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2014, p. 165-190.
  • « Le métal dans les cabinets de curiosités allemands dans la seconde moitié du XVIe siècle : entre commerce artistique et spéculation symbolique », dans Marie-Claire Ferriès, Françoise Létoublon et Maria-Paola Castiglioni (éds), La forge des élites. Mélanges en hommage à Isabelle Ratinaud, Grenoble, Presses Universitaires de Grenoble, 2013, 169-181.

 

Ouvrages (individuels et collectifs)
  • Avec Caroline Michel d’Annoville, Image et Droit. Du ‘jus imaginis’ au droit à l’image, à paraître aux éditions de l’École française de Rome, en 2021.
  • Avec Ilaria Taddei, direction et introduction du numéro spécial des Mélanges de l’École française de Rome, Moyen Âge, 131-2, 2019, Hospitalité de l’étranger au Moyen Âge et à l’époque moderne : entre charité, contrôle et utilité sociale. Italie Europe.
  • Avec Anne-Laure Amilhat-Szary, Ivan Basso Myriam Houssay-Holzschuch, Sarah Mekdjian et Sylvain Venayre (éds), Histoires de frontières. Une enquête sud-africaine, Paris, Manuella éditions, 2017, 192 p.
  • Avec Olivier Christin et Fabrice Flückiger (éds.), Marie mondialisée. L’Atlas Marianus de Wilhelm Gumppenberg et les topographies sacrées à l’époque moderne, Neuchâtel, Alphil, 2014, 347p.
  • Le prince et son portrait. Incarner le pouvoir dans l’Allemagne du XVIe siècle, préface de Horst Bredekamp, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2009, 349 p. (Prix Monseigneur Marcel de l’Académie Française 2010, médaille d’argent).

 

Articles dans des revues
  • « L’économie de l’asile. L’accueil des réfugiés en Suisse et en Allemagne au XVIIe siècle. Entre charité et contrôle », à paraître en octobre 2020, dans la Revue d’Histoire des religions, numéro spécial « Affaires de foi » dirigé par Marion Deschamp et Elena Guillemard.
  • « L’image qui tue : les armes décorées dans les collections princières allemandes au XVIe siècle », Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles. Mélanges offerts à Gérard Sabatier, avril 2018 (consultable en ligne : http://journals.openedition.org/crcv/14421).
  • « Zwischen Wunder und Vernunft : der Atlas Marianus des Jesuiten Wilhelm Gumppenberg » Zeitschrift für Historische Forschung, 41, Heft 2/2013, p. 2-29.
  • Avec Muriel Louâpre : « La photographie spirite, une fantasmagorie collective », La voix du regard, 19, 2006-2007, p. 217-222.
  • « Une difficile représentation ? Les portraits de princes calvinistes dans l’Empire allemand à la fin du XVIe siècle », Revue historique, 635, 3, 2005, p. 561-591.
  • « Le corps du prince et ses représentations », Socio-Anthropologie, 8, 2000, p. 55-70.

 

      Contributions et chapitres dans des ouvrages collectifs
  • « Du droit des exilés au droit d’asile : métamorphose d’un concept vers 1670-vers 1750 », dans Gilles Bertrand et Mario Infelise (dir.), De l’asile de la liberté au droit d’asile, Italie-Europe XIVe-XIXe siècle, à paraître à l’École française de Rome en 2021.
  • « Des livres aux objets et vice versa : collections d’armures et mythes des grands hommes dans l’Empire du XVIe siècle », dans Elisabeth Crouzet-Pavan et Clémence Revest (dir.), Panthéons de la Renaissance, à paraître en 2020 aux éditions de l’École française de Rome
  • « The Funerals of Maurice of Hesse-Cassel (1632) : dynastic or denominational Theater ? », dans Monique Chatenet et Margaret MacGowan (eds.) Princely Funerals 1400-1700. Commemoration, Diplomacy and political propaganda, à paraître chez Brepols en 2020.
  • « Die Rüstung: der heroische Körper des Fürsten », dans Mariacarla Gadebusch Bondio, Beate Kellner et Ulrich Pfisterer, (dir.) Macht der Natur-Gemachte Natur. Realitäten und Fiktionen des Herrscherkörpers zwischen Mittelalter und Früher Neuzeit, Florence, « Micrologus’Library », Sismel, 2019, p. 165-184.
  • « Les migrations religieuses : des enjeux politiques aux enjeux confessionnels » dans Falk Bretschneider et Christophe Duhamelle (dir.), L’historiographie du Saint-Empire à l’époque moderne. Approches croisées franco-allemandes, Paris, Maison de Sciences de l’Homme, 2018, p. 253-266.
  • « Ancestralités princières, ancestralités patriciennes : aspects de la culture généalogique dans le Saint-Empire (XVIe-XVIIe siècle) », dans Olivier Rouchon et Jean Boutier (dir.), La culture généalogique en Europe, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2014, p. 165-190.
  • « Portraits de Servien en diplomate et en ministre », dans Giuliano Ferretti (éd.), De l’ombre à la lumière. Les Servien et la monarchie de France, actes du colloque international, (Grenoble, 12-13 octobre 2012), Paris, L’Harmattan, 2014, p. 203-224.
  • « Topique ou topographie sacrée ? Les mutations du projet de Gumppenberg », dans Olivier Christin, Fabrice Flückiger et Naïma Ghermani (éds), Marie mondialisée. L’Atlas Marianus de Wilhelm Gumppenberg et les topographies sacrées à l’époque moderne, Neuchâtel, Alphil, 2014, p. 147-166.
  • « Le métal dans les cabinets de curiosités allemands dans la seconde moitié du XVIe siècle : entre commerce artistique et spéculation symbolique », dans Marie-Claire Ferriès, Françoise Létoublon et Maria-Paola Castiglioni (éds), La forge des élites. Mélanges en hommage à Isabelle Ratinaud, Grenoble, Presses Universitaires de Grenoble, 2013, 169-181.
  • « Les funérailles des princes protestants dans l’Empire XVIe-XVIIe siècles » dans Juliusz Chroscicki, Marc Hengerer and Gérard Sabatier (éds), Funérailles princières, Paris, MSH, collection « Aulica », 2012, 251-266.
  • « Le prince dans l’image luthérienne : l’institution de l’orthodoxie » dans Ariane Boltanski et Franck Mercier (éds.), Le Salut par les armes. Noblesse et défense de l’orthodoxie XIIIe-XVIIIe, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2011, p. 155-170.
  • « Confession » dans Olivier Christin (dir.), Dictionnaire des concepts nomades, Paris, Anne-Marie Métailié, 2010, p. 117-132.
  • « D’une pratique curiale au symbole politique : les armures dans les cours princières allemandes » dans Kirsten Dickhaut, Joerg Steigerwald et Birgit Wagner, Soziale und ästhetische Praxis der höfischen Festkulture im 16. und 17. Jahrhundert, Harrassowitz, Wiesbaden, 2009, p. 235-252.
  • « Collection princière et identité territoriale en Bavière au XVIe siècle : l’exemple de la Kunstkammer d’Albert V » dans Marc Belissa, Anna Bellavitis et alii (éds), Identités, appartenances, revendications identitaires, Paris, Nolin, 2005, p. 223-234.
  • « Du roi en la bataille à la bataille sans héros : les représentations de la guerre dans la France du XVIe siècle » dans Philippe Buton (dir.), La guerre imaginée. L’historien et l’image, Paris, Seli Arslan, 2002, p. 67-80.

 

Ouvrages de vulgarisation et diffusion de la recherche
  • Article : « Les maux et les mots de la religion », Le Monde (Cahier du Monde n°22660 « L’avent des historiens », 24,25, 26 décembre 2017).
  • « Grotius invente le droit d’asile », Les collections de l’Histoire, 73, octobre 2016, L’odyssée des réfugiés.
  • « L’homme aux 500 portraits » et interview de Heinz Schilling pour le hors-série L’histoire : Luther, 1517 le grand schisme, avril 2017.
  • Rédaction de nombreuses notices pour le catalogue d’exposition Un nouveau monde, Nancy, Musée Lorrain, 2013.
  • « Les merveilles de Rodolphe II de Habsbourg », dans Entre Flandres et Italie, Princes collectionneurs, cat. exp. Musée de Saint-Antoine-l’Abbaye, Grenoble, 2012, p. 45-55.
  • L’Europe au temps de Cranach, Paris, éditions de la Réunion des Musées Nationaux, 2011, 95p.
  • Cranach et son temps. Album de l’exposition Cranach, musée du Luxembourg (9 février-23 mai 2011), Paris, éditions de la Réunion des Musées Nationaux, 2011, 45p.

 

Traductions
  • Traduction de l’article de Philippe Cordez « Ebenholz-Sklaven. Zum Mobiliar Andrea Brustolons für Pietro Venier (Venedig 1706) / Peau noire, bois d’ébène. Les meubles-esclaves d’Andrea Brustolon pour Pietro Venier (Venise, vers 1706) » paru dans : von Hülsen-Esch und V. Borsò (éd.), Materielle Mediationen im deutsch-französischen Dialog / Médiations matérielles et dialogues franco-allemands, Berlin, De Gruyter, 2019, p. 65-90
  • Traduction de l’article de Philippe Cordez « Werkzeuge und Instrumente in Kunstgeschichte und Technikanthropologie/ Outils et instruments dans l’histoire de l’art et dans l’anthropologie des techniques », Techniques et culture, 2018, Varia, en ligne.
  • Traduction de l’article de Philippe Cordez « Die kunsthistorische Objektwissenschaft und ihre Forschungsperspektiven/ L’histoire de l’art et les « objets » : perspectives de recherche », Kunstchronik, 67, 7, 2014, p. 364-373 (en attente de publication).
  • Traduction de l’article de Ralph Ubl « Qu’est-ce que s’orienter dans la gravure ? », dans Hubert Damisch, l’art au travail, Paris, 2016 p. 189-206.
  • En collaboration avec Audrey Rieber traduction du livre de Hans Belting, Florenz und Bagdad. Eine westöstliche Geschichte des Blicks, Munich, Beck Verlag, 2008/ Florence et Bagdad. Une histoire du regard entre Orient et Occident, Paris, Gallimard, 2012, 380 p.
  • Traduction de l’article de Horst Bredekamp, « Denkende Hand » / « La main pensante » dans Emmanuel Alloa (éd.), Penser l’image, Paris, Presses du réel, 2010, p. 177-210.