Elise Petit photo

PETIT Élise Maître de conférences

MCF, Musicologie

- elise.petit@univ-grenoble-alpes.fr

Maîtresse de conférences en musicologie depuis septembre 2019 à l’Université Grenoble Alpes, Élise Petit est Docteure en Histoire de la Musique et agrégée de Musique. Membre titulaire du LUHCIE, elle est également chercheuse associée au laboratoire Sorbonne-Identités, relations internationales et civilisations de l’Europe (SIRICE, UMR 8138), de l’université Paris I-Sorbonne et au Laboratoire d’Excellence Écrire une Histoire nouvelle de l’Europe (LabEx EHNE).

Elle a consacré sa thèse de doctorat en Histoire de la Musique à l’étude des politiques musicales en Allemagne, sous le IIIe Reich et durant l’occupation alliée jusqu’en 1949. Ce travail constitue la première analyse comparée des politiques de création artistique et des usages de la musique par des régimes antagonistes en Allemagne, de 1933 à 1949. Il mène à questionner la notion de « table rase » en musique après 1945 et, surtout, à repenser la création musicale du second XXe siècle à l’aune d’enjeux politiques liés à la guerre froide.

Parallèlement à ses activités d’enseignante à l’université de Grenoble, et grâce à des bourses de recherche octroyées par le United States Holocaust Memorial Museum de Washington DC et par la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, elle poursuit un projet d’analyse détaillée des usages de la musique dans les camps de concentration et dans les centres de mise à mort.

Titres et diplômes

2012 : Doctorat en musicologie, Velléités et utopies de rupture : Les politiques musicales en Allemagne, de 1933 à 1949 (dir. Geneviève Mathon), Université Paris-Est UPEM. Université ne délivrant pas de mention.

2004 : DEA de Musique et Musicologie : De la destruction à la régénération : La voix et ses pouvoirs (dir. : G. Mathon), Université de Tours, mention Très Bien.

2003 : Agrégation externe de Musique (Rang : 1).

2002 : Maîtrise de musicologie, Un exemple d’éducation et de création musicale pour enfants dans le contexte de la Shoah : Brundibár à Theresienstadt (dir. : G. Mathon), Université de Tours, mention TB avec Félicitations du Jury.

Études musicales

1997-2000 : Cursus DEM musique de chambre, analyse, écriture et histoire de la musique. Conservatoire de Nantes

1999 : Diplôme de Fin d’Études de piano, mention B. Conservatoire de Nantes

1994 : Diplôme de Fin d’Études de formation musicale, mention TB. CRR de Nantes

Expériences professionnelles

Depuis 2019 : Maîtresse de conférences en musicologie à l’Université Grenoble Alpes

2018-2019 : Post-doctorante, Fondation pour la Mémoire de la Shoah

Mars-juin 2018 : ORT-Marks Postdoctoral Fellow, Traduction française et développement scientifique et pédagogique du site britannique www.holocaustmusic.ort.org

2017-2018 : J.B. and Maurice C. Shapiro Fellow, Jack, Joseph and Morton Mandel Center, United States Holocaust Memorial Museum (USHMM), Washington, D.C

2013-2017 : Attachée temporaire d’enseignement et de recherche (ATER) à l’Université Paris-Est Marne-la-Vallée UPEM

2007-2011 : Chargée de cours à l’Université Catholique de l’Ouest, Angers

2003-2005 : Chargée de cours à l’Université de Musicologie de Tours

2003-2013 : Professeure agrégée de Musique en collèges et sections CHAM, Nantes

Responsabilités pédagogiques et administratives

Depuis 2019 : Responsable de la licence 1 de musicologie de l’Université Grenoble Alpes

2012-2015 : Membre du jury du CAPES externe d’Éducation musicale

2014 :  Membre du jury du Master 2 Ethires, Université Paris I

Activité scientifique

Organisation de journées d’études

2020 : Conseillère scientifique de l’exposition Les Musiques de Picasso, commissaire Cécile Godefroy / Philharmonie de Paris, 22 septembre 202003 janvier 2021

6 juin 2019 : Journée d’Études Rythmer le chaos : Composition, circulation et collecte des chansons et poèmes des ghettos et des camps, EHESS, Paris.

25-26 juin 2014 : Colloque international Allemagne année Zéro : repenser la modernité artistique à l’aube de la Guerre froide / Fondation Lucien Paye, Paris.
Édition et direction des actes, parus en 2015 aux éditions Delatour.(Extraits)

 

.

Liste sélective des publications  

Ouvrages

Des Usages destructeurs de la musique dans le système concentrationnaire nazi, Cahiers du CRIF n°56, novembre 2019 (https://fr.calameo.com/read/005303432d988641a017a)

Musique et politique en Allemagne, du IIIe Reich à l’aube de la guerre froide, Paris, Presses Universitaires Paris Sorbonne, 2018.

avec Bruno Giner : « Entartete Musik ». Musiques interdites sous le IIIe Reich, Paris, Bleu Nuit, 2015.

Direction d’ouvrage

        La création artistique en Allemagne occupée (1945-1949) : Enjeux esthétiques et politiques, Sampzon, Delatour, coll. « Avant-gardes », 2015.

 

Articles publiés dans des revues à comité de lecture

« The Börgermoorlied: The Journey of a Resistance Song throughout Europe, 1933–1945 », Comparativ. Zeitschrift für Globalgeschichte und vergleichende Gesellschaftsforschung, 28 (2018), Heft 1, p. 65-81.

« L’impossible « Heure Zéro » de la création musicale allemande », Allemagne d’aujourd’hui, n° 224, avril-juin 2018, p. 124-134.

« Enjeux politiques et idéologiques de la « nouvelle musique » dans la Zone d’occupation américaine en Allemagne  après 1945 », Allemagne d’aujourd’hui, n° 213, juillet-septembre 2015, p. 38-53.

« Musique et traumatismes dans le système concentrationnaire nazi », Revue française de Musicothérapie, vol. XXX, n°1, 2009, p. 4-13.

« Musique et dissolution de l’individu dans les chants pour la jeunesse en Allemagne nazie », Filigrane, n°10, « Sur le rythme », 2009, p. 101-114.

 

Chapitres d’ouvrages

« La musique légère dans le Paris de Picasso, de la Belle Époque aux Années folles », in Cécile GODEFROY (dir.), Les Musiques de Picasso, cat. exp. du 22 septembre 2020 au 3 janvier 2021, Gallimard/Philharmonie de Paris, 2020, p. 38-43.

« What Do Official Photographs Tell Us About Music and Destructive Processes in the Nazi Concentration Camps? », in Hildegard FRÜBIS, Clara OBERLE, Agnieszka Pufelska  (éd.), Photographs from the Camps of the Nazi Regime, Graz, Böhlau, 2019, p. 67-82.

« Chanter le Mur, entre propagande et résistance », in Nicole Colin, Corine Defrance, Ulrich Pfeil et Joachim Umlauf (dir.), Le Mur de Berlin. Histoire, mémoires, représentations, Bruxelles, P.I.E-Peter Lang, 2016, p. 239-260.

« Les politiques musicales dans la zone d’occupation soviétique », in Élise PETIT (dir.), Allemagne année Zéro : La vie artistique en 1945 à l’heure de la Tabula rasa, Sampzon, Delatour, coll. « Avant-gardes », 2015, p. 108-123.

« Voix destructrice, voix régénératrice dans le système concentrationnaire nazi », in Claire GILLIE (dir.), Vox Dolorosa, Actes du Colloque Voix/Psychanalyse 2013, Limoges, Solilang, coll. « Solipsy », 2014, p. 147-163.

 

Articles de vulgarisation – recensions
  • Traduction française de 85 articles pour le site http://holocaustmusic.ort.org/fr.
  • Notice pour l’Encyclopédie en ligne du LabEx EHNE : « La Musique aux armées », 2019.
  • « De quoi le « grand opéra » est-il le nom ? », Magazine de l’Opéra de Paris, 2018.
  • « Wozzeck, diamant brut », Magazine de l’Opéra de Paris, février 2017.
  • « Dualité », Der Rosenkavalier. Richard Strauss, Opéra de Paris, mai 2016, p. 50-55.
  • Notice pour l’Encyclopédie en ligne du LabEx EHNE : « Musique et torture. L’expérience concentrationnaire », 2016.
  • « La composition de Schönberg. Quelques éléments », Moses und Aron, Opéra de Paris, octobre 2015, p. 50-52.
  • « La musique à Terezín », La Fabrique d’Absolu, n°6, mars 2015, p. 10-23.
  • « Musique, religion, résistance à Theresienstadt », http://www.musicologie.org,
  • Recensions pour 20&21. Revue d’Histoire, Transposition, Filigrane et Francia Recensio.
  • Rédaction de notices biographiques de compositeurs français / Grove Music Online.
  • Notes de programmes / Philharmonie, Paris ; Festival des Forêts, Compiègne.

 

Communications dans des colloques avec comité de sélection
  • La musique au service de la barbarie : les orchestres « officiels » des camps de concentration et des centres de mise à mort nazis / Colloque international « Les champs musicaux et sonores de la barbarie moderne », organisé par Cécile Auzolle, Augustin Braud, Anne-Laure Geffroy et Nathan Réra, Université de Poitiers, 11-13 mars 2020.
  • Le Moorsoldatenlied: analyse traductologique et musicale d’un hymne international / Colloque international « Traduire la chanson » organisé par Anne Cayuela et Caroline Bertonèche, Université Grenoble Alpes, 5-6 décembre 2019.
  • Esthétique en guerre à Theresienstadt : L’Empereur d’Atlantis ou L’Abdication de la Mortde Viktor Ullmann / Colloque international « Figurations de la dictature dans les arts de la scène : Regards sur l’espace germanophone du xixe siècle à nos jours », organisé par  Ingrid Lacheny, Elisabeth Kargl, Jean-François Candoni et Marc Lacheny, Université de Lorraine, 20-22 juin 2019.
  • Patrice Chéreau, Pierre Boulez : Parcours d’un Ring (1976-1980) / Colloque international « Patrice Chéreau en son temps », Paris, 17-19 novembre 2016.
  • L’impossible Heure Zéro de la création musicale allemande / Journée d’Études « Stunde Null / Heure Zéro, entre mythe et réalité » organisée par Dana Martin et Sybille Goepper, Clermont-Ferrand, 2 octobre 2015.
  • From Prague to Terezín : Musical resistance in the Protectorate of Bohemia Moravia / Colloque International « Music under German Occupation, 1938-1945: Complicity and Resistance » organisé par Joanne Bolland, Erik Levi et David Fanning, University of Manchester, 30 mars-1er avril 2015.
  • Politics of Musical Creation after World War II: Composers in Occupied Germany / Colloque International « Twentieth-Century Music and Politics » organisé par Pauline Fairclough, Bristol, 14-16 avril 2010.
  • Nazisme, Volkslieder et Musique d’État / Colloque International « Musique d’État et Dictature » organisé par Esteban Buch et Igor Contreras, EHESS, Paris, 14-16 mai 2009.
  • Voix du pouvoir, pouvoir de la voix à Theresienstadt / Rencontres APPOR « Voix et pouvoir politique » organisées par Monique Frumholz, Nancy, 8 novembre 2003.

 

Valorisation – conférences et séminaires
  • Depuis 2011 : Série de conférences sur les politiques musicales sous la République de Weimar, sous le IIIe Reich et dans les camps nazis / France et Belgique.
  • 2015-2017 : Série de conférences avant représentation des opéras Aida, La Traviata, Cavalleria Rusticana et Sancta Susanna, Wozzeck / Opéra de Paris, Foyer Bastille.
  • Mars 2017 : Avant-concert Paris au Siècle des Lumières / Théâtre de Saint-Nazaire.
  • Février 2017 : Conférence Danser à l’Opéra en France, de Lully à Offenbach / Festival « La Folle Journée » (ci-après FJ), Nantes
  • Octobre 2016 : Conférence Composer en exil pour le cinéma : Musiciens allemands et autrichiens à Hollywood pendant le nazisme / Festival « Rendez-vous de l’Histoire », Blois.
  • Janvier 2016 : Musique de film et transferts culturels, Séminaire « Musique et littérature dans les Relations Internationales », UMR Sirice, Institut Pierre Renouvin, Paris I.
  • Janvier 2016 : Politiques musicales en Allemagne sous le IIIe Reich et dans l’après-guerre, Séminaire « Musique et Sciences sociales », EHESS, Paris (Esteban Buch).
  • Avril 2015 : Présentation de mes recherches au Séminaire « Histoire des médias, de l’image et de la communication à l’époque contemporaine », Centre d’Histoire culturelle des sociétés contemporaines, Versailles Saint-Quentin (Anaïs Fléchet).
  • Mars 2015 : Conférence Communisme et utopies en musique / Mercredis européens de Lunéville, Institut d’Histoire Culturelle Européenne (Didier Francfort).
  • Janvier 2015 : Conférence De La nuit transfigurée au Survivant de Varsovie : La réception des œuvres d’Arnold Schönberg en Allemagne / FJ, Nantes.
  • Janvier 2015 : Avant-concert Les Carmina Burana de Carl Orff/ Philharmonie, Paris.
  • Février 2014 : Conférence Les États-Unis, terre d’accueil des compositeurs allemands pendant la Seconde Guerre mondiale / Heurs et malheurs du jazz en Allemagne / FJ, Nantes.
  • Février 2013 : Composer en détention : le Quatuor pour la fin du temps d’Olivier Messiaen/ Le Groupe des Six à l’épreuve de la Guerre / FJ, Nantes.
  • Février 2012 : Musiques et compositeurs russes durant la Guerre Froide/ FJ, Nantes.

 

 

Academia

https://univ-grenoble-alpes.academia.edu/ElisePETIT

 

Linkedin    https://www.linkedin.com/in/elise-petit-musicologue/

 

Intervention de Élise Petit dans l’émission radio « Métaclassique » sur la manipulation en musique pendant le nazisme