Journées d'étude : Une autre histoire est-elle possible ? Uchronie et Histoire contrefactuelle (France-Italie-Europe XXe-XXIe siècles)

Salle Jacques Cartier – Maison des Langues, le 03/10/2019

Et si ? Si Alexandre le Grand n’était pas mort à Babylone (Javier Negrete, Alejandro Magno y las águilas de Roma)? Si les forces de l’Axe avaient gagné la seconde guerre Mondiale (Robert Harris, Fatherland ou le classique « Maître du Haut Château » de Philip K. Dick )? Peut-on envisager un autre passé engendrant un présent tout à fait distinct du nôtre ?  Nous entrons là dans le domaine de l’uchronie et de l’histoire contrefactuelle. Le mot uchronie, fabriqué sur le modèle d’utopie, par le philosophe français Charles Renouvier (Uchronie, l’utopie dans l’histoire, 1876), s’applique de préférence aux œuvres narratives alors que l’historiographie contrefactuelle consiste en des hypothèses historiques rétrospectives. Le troisième volet du programme Roman et Histoire s’attache à comprendre cette démarche à la fois romanesque et scientifique, qui rend hommage à l’histoire, tout lui faisant des enfants…inattendus. Romancier et historiens s’attachent à l’exactitude historique, jusqu’à un certain point, puis modifient l’équation et changent le résultat. Qu’apporte cette démarche aux deux disciplines ?

Télécharger l’affiche

Organisation : Marie-Claire Ferriès & Patrizia De Capitani, LUHCIE

OLYMPUS DIGITAL CAMERA